Forum du PPHL


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 historique de mon armée

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Itzi-Bitzi
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 21
Localisation : Dunkerque (nord)
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: historique de mon armée   Mer 19 Jan - 14:57

Citation :
Elle est bien faîte ton interprétation de boule de feu mais les HL aussi devrait avoir la rétine brûlée par la lumière non ?
ben le slann leur à dit de ne pas regarder avant on va dire

Et le Slann ... shifty

Bon allez je blague Laughing . Je suis pas aussi vache (normal je suis un lézard... oui je sais elle est nul Boulet ).

Sinon pour le stégadon tu mets des plaques de bronze sur sa "petite caboche".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dodo
Chasqui
avatar

Nombre de messages : 595
Age : 26
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: historique de mon armée   Mar 25 Jan - 13:40

Le premier coup partie ! Teth'éou asséna un coup horizontale au niveau du crâne du premier humain, le casque fut enfoncé et la tête brisé par la compression de celui ci et de la force du coup.
Le kuraq saurus sauta par dessus le corps de son premier adversaire, le suivant n'eus pas le temps de se défendre, encore une fois le coup partit à l'horizontale, cette fois ci il atteint l'homme au niveau du flanc, la masse n'eus pas le temps de s'enfoncer plus loin dans le ventre car le coup suffis à faire basculer la cible dans le vide.
Teth'éou continua dans sa lancer.
L'archer qui suivi eu le réflexe de pointer son arc vers lui, mais pas de décocher la flèche, la masse atteint le poignet de l'homme, les métacarpes furent brisées, l'arc se fendit en deux et tomba sur la passerelle avec la flèche.
Le blessé pris sans sa main valide son appendice meurtrie tout hurlant de toute ces forces, le saurus ne s'embêta pas à lui asséné un second coup, à la place il le fit basculer par dessus la passerelle à l'aides de ces puissants bras musculeux.
Le suivant avait dégainer son épée.
Teth'éou se pris une flèche de l'archer de derrière sa prochaine cible.
Le projectile atteint sa cible et se ficha dans son torse mais fut stoppée dans sa progression par les écailles solides, la flèche s'arrêta finalement sans occasionner de dégâts importants.
Déstabilisé par cette attaque, l'homme armé de l'épée put porté le premier coup, le cou du saurus fut la cible de celui ci.
Teth'éou se baissa juste à temps, lorsqu'il se releva son adversaire lui envoya un second coup, celui ci fut paré par la masse, rapidement le lézard contre attaqua fauchant les jambes de son adversaire.
Le tibia éclaté en plusieurs morceaux, l'homme ne put s'empêcher de s'affaisser sur le pont, il n'eus que peux le temps d'exprimer sa douleur quand un verticale de l'arme contondante sa rapprocha de sa tête.
La boite crânienne éclata sous l'impacte, inonda les alentours d'os plats du crane, de morceau de cervelle et de sang.
Une seconde flèche atteint cette fois son épaule, passa entre deux écailles protectrice et mordit profondément dans la chair, un nerf fut toucher et le saurus lâcha son arme.
Le lézard brisa la flèche mais laissa la pointe dans son corps pour stopper une éventuelle hémorragie.
Il se jeta sur l'archer, de sa main de gauche dont le bras venais d'être blessé il fit lâcher l'arc des mains de son adversaires d'un revers puissant; de son autre il pris le poignet de l'homme, la poigne était si forte que les os se liquéfièrent.
Puis il pris lâcha la main de son adversaire pour lui prendre à la place le crâne, la pression fut telle que l'homme se résigna à sa triste fin, ne tentant même pas de prendre son arme, les griffes se plongèrent dans ses tempes traversant la peau et raclant les os de la boite crânienne.
N'arrivant pas à la faire éclater, il choisit de se tourner contre la parois rocheuse et cogna jusqu'à se qu'il sente ses griffes racler contre le mur, prouvant ainsi que le crâne avait fini par céder, aplatie contre la pierre.
La matière grise était incroyablement répartis de manière homogène entre les doigts du saurus et la parois du mur.
Le lézard se jeta sur les autres défenseurs à grande vitesse.
La force du saurus ainsi que sa vitesse renverra les trois premiers humains, les autres s'enfuirent sans demander leur reste.
Teth'éou s'arrêta lorsqu'un évènement inattendu arriva, la herse s'éleva à la grande stupeur de tous les assaillants.
Un deuxième remparts venait d'être pris par les hommes lézards un peu plus tôt. Cette réussite était dû aux actions coordonnées des saurus et du Slann qui liait ces pensées avec celles de ces guerriers.
Le Slann visitant les esprits de tous ces guerriers, pouvait donc indiquer à ces troupes où les besoins de renforts se faisaient sentir et là où les soldats commençaient à prendre le dessus.
Les efforts combinés du Slann et ces guerriers avaient fini par prévaloir.
Mais lorsque les gardes du temples furent attaqués par les archers les liaisons avec furent coupés.
L'intention était orienté sur le plus proche et le plus immédiat.



Voilà place aux commentaires, la suite est en route et arrivera bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzi-Bitzi
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 21
Localisation : Dunkerque (nord)
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: historique de mon armée   Mar 25 Jan - 14:12

J'adore comme toujours. Rien à dire de plus (je n'ai plus de compliments en réserve et je n'aime pas me répéter tongue )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kit Kooh
Kurak Saurus ( Modérateur )
avatar

Nombre de messages : 1452
Age : 22
Localisation : quelque part au fond du monde(la Suisse quoi)
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: historique de mon armée   Mar 25 Jan - 17:59

La matière grise était incroyablement répartie...Mort de rire,j'adore.

_________________
Vainqueur du tournoi du + gros mangeur de larves d'Itxi et chasseur de GLC,quatre safaris à son actif et quatre lydos et quatre gobeur empaillés dans son salon,ainsi qu'un égorgeage de saurus88.



Merci Hanaros!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dodo
Chasqui
avatar

Nombre de messages : 595
Age : 26
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: historique de mon armée   Mar 25 Jan - 19:46

merci beaucoup, je sent que quand j'aurais de nouveau mon ordi il va fumer !
J'ai pleins d'idées pour la suite et le siège est loin d'être terminer, disons que nous en sommes à un peu moins de la moitié, sa fait une bataille simpa à l'arrivée.
Il faut par contre que je pense, un jour à retourner à l'histoire initial !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzi-Bitzi
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 21
Localisation : Dunkerque (nord)
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: historique de mon armée   Mar 25 Jan - 20:12

C'est pas faux parce qu'on est parti d'une promenade en jungle et là on est sur un siège d'une cité impériale tongue

EDIT : J'édite mon message pour dire qu'un de mes amis (ne jouant pas à warhammer) va se mettre à lire ton récit dodo happy Je vous écrirai pour vous dire ce qu'il en pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dodo
Chasqui
avatar

Nombre de messages : 595
Age : 26
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: historique de mon armée   Mer 28 Déc - 13:38

j'attends toujours les retombées !

Bon fini la rigolade et on repart sur le sujet: mon histoire !
Après presque un an de pose je devrais être en mesure de continuer quand même.
Alors allez y engueulez moi pour que cela me motive, vos critique sur le temps d'attente me rendrons plus fort pour une meilleur suite ! Je vous attend !
(PS: faudrait que fasse attention à se que prend à manger ou à boire moi !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dodo
Chasqui
avatar

Nombre de messages : 595
Age : 26
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: historique de mon armée   Mer 28 Déc - 14:47

Voilà la suite !
La qualité risque d'être un peu plus faible au début, avec notamment pas mal de répétitions mais je vais reprendre l'habitude.

Les skinks et les saurus derrière n'ayant pas participer à la bataille dans la grotte par manque d'espace continuèrent leur progression et mirent un long moment avant d'apercevoir la sortie du tunnel. Un fin tissu recouvrai la sortie, il suffit de le poussé pour entrer dans une salle cette fois aménagée. La salle était très large et disposait de nombreux piliers en bois pour soutenir le sol rocheux de la cavité. De nombreuses caisses et tonneaux en bois eux aussi étaient entreposés, les skinks rentrèrent tous dans la pièce et se mirent à chercher des plans ennemis, les saurus commencèrent eux aussi à renter, mais la pièce devenait bien petite pour tous se monde.
Quesk'ispahs commença à donner des ordres.
Un groupes de skinks continueraient à fouiller les lieux, et à détruire les stocks de vivre, de nourriture et de munition que contenaient les lieux.
Le second groupe composé des autres skinks et kroxygors ainsi que des saurus, sortira pour prendre les défenseurs à revers mené par le prêtre skinks, un dernier groupe composé lui aussi de saurus et de skinks essayera de trouver les portes et des les ouvrirent pour les troupes à l'extérieur. Il sera mener par Quesk'ispahs.
Le groupe du tupac se mit très vite à la recherche de la porte principale.
Le second groupe mené par le prêtre se divisa en plusieurs parties équitables pour assaillir plusieurs défenseurs à la fois, Le prêtre skinks pu de nouveau établir un lien télépathique avec le slann, et les deux furent mis au courant des événement qu'ils avaient ratés.
Le Slann désigna les trois principales parties de remparts en difficultés et un groupe y fut affecté pour chaque.
Le Slann s'initia aussi dans l'esprit de Quesk'ispahs pour lui indiquer l'endroit où se trouvait la barbacane et donc où il se trouvait bloquer devant la herse.
Sur le chemin ils trouvèrent bien quelques petites patouilles humaines, mais ils n'eurent aucune difficultés à les exterminés, Quesk'ispahs y contribuant beaucoup pour sa part, il s'attaquait aux parties tendres et sans protection, mais ne perdait pas de temps, rien ne pouvait arrêter sa marche implacable. Les patrouilles plus imposantes étaient laissés aux saurus qui s'en donnait à cœur joie, frappant de leur armes, griffant avec leurs pattes, et certains mêmes arrachait de gros lambeaux de chair à leurs adversaires avec leur mâchoire. Pendant ce temps les skinks progressaient à marche forcée.
Ils arrivaient bientôt à destination, devant eux, et plus proche que prévu selon les estimation du slann, la grande porte en bois massif. Des deux cotés des leviers pour élevé la herse qui bloquait le slann et pendant que lui et les kroxigors allaient se positionner devant chaque levier à actionner, les saurus allaient enlever les trois grandes barres en bois qui retenaient les deux battants de la porte fermée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzi-Bitzi
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 21
Localisation : Dunkerque (nord)
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: historique de mon armée   Mer 28 Déc - 15:03

Ah bah c'est pas trop tôt !
Espérons que tu vas pas faire comme Chakax, écrire 10 lignes par ans.
C'est cour et ça manque d'action, mais il y a de l'idée (encore que je trouve qu'ils sont plutôt nombreux les mecs en infiltration pour se diviser autant de fois).
Écris vite la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dodo
Chasqui
avatar

Nombre de messages : 595
Age : 26
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: historique de mon armée   Mer 28 Déc - 15:08

ok et bien voilà une partie de la suite, à partir de maintenant j'écrirais par inspiration, et du coup peut être plusieurs fois par jours qui sait, comme aujourd'hui.


La herse fut entièrement relevé et la grande porte derrière se mit lentement à s'ouvrir, les gardes furent stupéfait, pourquoi l'ennemi ouvrait-il ces propres portes.
Peut-être que la patrouille envoyé par le passage souterrain avait finalement réussi à passer entre les lignes ennemis et ouvert les portes de l'intérieur !
Petit à petit l'ouverture entre les deux battants de la porte se firent plus grand, bien évidemment l'attente fut interminable. Savoir que l'on allait enfin entrer à l'intérieur que la bataille touchait à sa fin me réjouissait, et cela semblait perceptible pour mes gardes. La bonne humeur se rependait rapidement. Le combat n'avait que trop durer, la bataille s'éternisait pour pas grand, chose, ces stupides créatures roses ayant pillés des temples sacrés venaient les nargués en s'installant sur leur territoire, s'en était trop. Mon maître voulais retrouver cette relique, pas perdre son temps contre ces envahisseurs. L'impatiente se faisait donc sentir. Mon maître ne m'avais de plus pas dit si le rituel devais se produire à moment particulier, perdre son temps ici pourrais avoir de lourdes répercutions, il fallait en finir, et le plus tôt sera le mieux.
Les gardes du temples eux aussi attendaient que les portes s'ouvrent pour pouvoir massacrés tous ces humains.


Dernière édition par dodo le Mer 28 Déc - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzi-Bitzi
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 21
Localisation : Dunkerque (nord)
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: historique de mon armée   Mer 28 Déc - 15:27

Citation :
ok tu veux que j'écrive vite, et bien voilà une partie de la suite, à partir de maintenant j'écrirais par inspiration, et du coup peut être plusieurs fois par jours qui sait, comme aujourd'hui.

Hum... C'est moi ou tu es un poil énervé quand tu écrit ça ? Je dis que c'est mieux que tu écrives vite car on aura plus vite la suite, mais il ne faut pas remplacer la qualité par la quantité.
Le prend pas mal, mais ce passage je le trouve pas très réaliste. Pour des humains d’accord, pour des saurus non. La guerre est leur seule raison de vivre, ils sont nés pour ça. Dirent qu'ils attendent avec impatience la fin d'une bataille est faux. Que la bataille dure 2 minutes ou deux siècles, je pense que ça n'a pas beaucoup d’importance pour eux. Si un slann leur ordonne, ils combattront durant un millénaire sans une pose. Donc désolé mais pour moi ce passage n'est pas vraiment le meilleur.
PS : Attention à l'orthographe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dodo
Chasqui
avatar

Nombre de messages : 595
Age : 26
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: historique de mon armée   Mer 28 Déc - 16:03

Non je ne suis pas énervé ne t'inquiète pas.
C'est juste que je l'avais coupés en plusieurs parties pour le suspens. Et donc, merci pour ta réponse à mon écrit, je post comme prévus une fois que l'on me répond.
Mince pour le réalisme, mais je pense que malgré tout il sont quand même impatient, comme tu va le voir dans la suite, la bataille ne se passe pas forcement bien et les lézards veulent la gagner, ils se font repoussés par les humains, et je pense qu'il y a une certaine forme d'impatience même pour les lézard, surtout si c'est des ridicules peaux roses qui les tiennent en respect.
Je pense que c'est normale même pour eux d'en avoir marre.
Et le slann voudrais montrer à son maitre, qu'y traine à arriver en renfort qu'il arrive à prendre une forteresse à des humains.
Ils veulent les vaincre d'autant plus qu'ils sont sur le territoire de Lustrie chez eux, qu'ils ont pillés des temple et pris une relique alors oui ils veulent en finir, je ne pense pas qu'ils veulent que sa dure et que quand le slann de première génération arrivera, que celui ci soit enliser dans cette guerre lui aussi, ils faut qu'ils accomplissent le rituel, ils ont envie de voir si sa marche et donc ils ont une certaine forme d'impatience. Après je vais éditer pour justement le faire plus transparaitre, et faire comprendre cette impatience. Je n'est pas été si précis.
Et ton message est un message que j'attends, merci. J'ai justement besoin de se genre de conseil pour m'améliorer !


Mais il faut que j'arrête de discuter, tout de suite: la suite de l'histoire !


Pendant se temps sur les remparts, les combats redoublaient de violences, les joueurs d'épées fraichement arrivés faisaient un massacre et repoussaient les saurus qui avaient réussis à prendre position sur les remparts.
Les moulinais de leurs longues épées à deux mains tranchant les membres et entaillaient la chair sans difficultés, les saurus se faisaient découpés comme du papier. Pourtant ceux-ci en emportaient quelques uns dans la tombe mais cela ne suffisait pas à prendre l'avantage, leur leader avec sa grande bannière galvanisait les troupes, et de voir ainsi leur héraldique sur une muraille qu'ils pensaient perdus redonnait du moral aux troupes humaines. Le porteur de l'étendard était d'autant plus un bon bretteur et il renversa un grand nombre d'ennemi en agitant son drapeau, il s'en servait comme d'une lance, s'en servant à deux mains, pour balayer les rangs de ces adversaires, en faisant basculer certains de par dessus leur ponts improvisés, ceux-ci se fracassaient de tous leur poids sur les assaillant restés en contrebas ne laissant que peux de chance de survie à ceux-ci.
Un chasqui se présenta pour lui lancer un défi dans un sévère rugissement et de frappe de son arme sur son bouclier. Le capitaine des humains le releva, et il l'affronta la bannière à la main, sans s'en défaire malgré qu'un de ces voisins lui ai fait signe de la porter.
Le saurus ne lui laissa peut de temps, et se jeta immédiatement sur lui.
L'humain utilisa l'allonge de son équipement peut approprier pour le combat.
Il donna un coup horizontal perçant au niveau du thorax du saurus, celui avec l'élan ne peu s'arrêter et reçus le coup de plein fouet.
Pourtant malgré le souffle coupé, le lézard se mit charger de plus belle, le saurus para un second coup du bâton de l'étendard en le déviant sur la gauche de son bouclier, puis il asséna un coup verticale de son arme vers l'épaule de l'homme.
Celui-ci recula de deux pas en arrière très rapidement pour esquiver l'attaque.
Pendant se temps le massacre se perpétuait sur la muraille mais les saurus emporter par l'élan de leur champion, reprenaient du terrain.

De nombreuses unités humaines continuaient de défendre les autres parties de remparts et repoussaient les assauts répétés des lézards.
Des échelles furent repoussées, des grappins sectionnés pendant que des skinks s'en servaient pour atteindre le haut des murs, laissant tombés ceux-ci sur leur camarade préparés à suivre le chemin.
Ce genre de geste occasionnait autant de dégâts qu'un rocher lâcher sur leur tête, mais était beaucoup plus démoralisant.
A des endroits stratégiques des chaudrons remplis d'huile étaient versés sur les assaillent en contrebat infligent des dommages terribles.
Des tireurs postés sur des tours continuaient de tirer quelques flèches sur les défenseurs en dessous.

Le combat entre l'homme-lézard et l'humain se poursuivait derrière les acclamations de leurs troupes en train de combattre.
Mais l'équilibre du combat bascula lorsque l'homme pointant l'étendard face au saurus le fit tourner sur lui même, le drapeau entrainé par la rotation accrocha le poignet et décrocha l'arme qu'il tenait.
Puis dans un mouvement brusque la projeta au loin, le saurus déconcerté asseya de la rattrapé avant qu'elle ne passe par dessus les créneau et retombe en dessous des rempart où il ne pourrait la récupérer.
Le capitaine en profitât pour assené à son adversaire un coup sur la tempe qui fit trébuché son adversaire. Ce dernier fout de rage d'avoir perdu son arme, décida d'utiliser crocs et griffes. L'homme ne lui laissa pas cette chance un envoya son arme improvisé balayer les jambes de son adversaire, l'envoyant s'affaler sur le sol dure de granite.
Le chef des humains employa ensuite la partie pointu de l'étendard pour qu'il tienne au sol, sur le saurus et lui planta dans l'abdomen. Il le laissa là clouer au sol pendant des les derniers instant d'agonie. A cette vu les saurus furent démoralisés et les humains attaquèrent de plus belle.
Leur champion venait de vaincre celui de l'ennemi avec une simple arme décorative, mais aussi leur icône, rien ne pouvait les mettre plus en confiance. Les joueurs d'épées et les hallebardiers fraichement arrivés depuis une partie de rempart non en difficultés repoussèrent les derniers saurus sur le dernier remparts qu'ils avaient réussis à prendre, et sur ce dernier furent exterminés.
Les échelles et « escaliers » improvisés, les perches et les grappins furent détruits, coupés.
Les humains venaient de reprendre le contrôle de toutes les parties de remparts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: historique de mon armée   

Revenir en haut Aller en bas
 
historique de mon armée
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Histoire du réveil d'une armée nécron
» Wargame historique : DBA
» REFLEXION SUR UNE REGLE DE JEU HISTORIQUE
» Armée infinity v3.0
» [Skavens] Réactions sur le nouveau Livre d'Armée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du PPHL :: Temple des mémoires :: Background-
Sauter vers: