Forum du PPHL


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les techniques de peinture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kit Kooh
Kurak Saurus ( Modérateur )
avatar

Nombre de messages : 1452
Age : 21
Localisation : quelque part au fond du monde(la Suisse quoi)
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Les techniques de peinture   Sam 30 Oct - 14:32

Voilà,je crée ce post pour tous les apprentis peintres (comme moi) qui ne connaissent rien aux techniques de peinture,comme ça au lieu d'avoir 36 posts différents nous n'en auront qu'un.
Si des gentils peintres voudraient bien nous expliquer comment utiliser ces techniques et deux-trois trucs et astuces pour les faciliter.
-Lavis
-Eclaircissement
-Dégradé
-Brossage
-D'autres choses que je n'ai pas nommé et que j'ajouterais.
Tout est dit.

_________________
Vainqueur du tournoi du + gros mangeur de larves d'Itxi et chasseur de GLC,quatre safaris à son actif et quatre lydos et quatre gobeur empaillés dans son salon,ainsi qu'un égorgeage de saurus88.



Merci Hanaros!


Dernière édition par Kit Kooh le Lun 1 Nov - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydos
Chasqui
avatar

Nombre de messages : 534
Age : 23
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: Les techniques de peinture   Sam 30 Oct - 16:11

Vous inquiétez surtout pas je suis là !
T'en fais pas Kit kooh, lis jusqu'au bout c'est pas une connerie pour une fois ^^

Brossage à sec
Il s'agit d'une technique de peinture de base qui consiste consiste à tremper le pinceau (un pinceau assez grand et avec des poils plutôt dur) dans un pot de la couleur choisie. Après il faut essuyer le dit pinceau avec un mouchoir de manière à enlever le maximum de peinture des poils du pinceau. Après, il faut, avec des mouvements de va et vient (comme un pendule) appliquer la peinture sur la zone choisie de manière à ce que les pigments se déposent sur les arrêtes. Cette technique est très utilisée pour éclaircir les vêtements (de la garde impériale par exemple) ou peindre rapidement une cote de maille.

Lavis
Le lavis est une technique de base qui consiste à ombrer les figurines pour leur donner du "relief".
Pour faire un lavis vous avez deux alternatives :
-acheter les lavis citadel (ou équivalents, c'est à dire des encres)
-faire votre lavis vous même : c'est très simple vous prenez un peu de peinture que vous diluez comme un gros porc (il faut que votre peinture soit très aqueuse pour que le lavis marche). Dans le doute, essayez de diluer plus que pas assez : ça vous évitera de faire un gros truc moche qui vous obligera à refaire votre fig et en plus si c'est bien dilué et que vous vous rendez compte que vous avez foiré vous pouvez enlever la peinture avec un mouchoir.
Pour appliquer votre lavis que vous avez acheté ou fait vous même avec amour et passion il vous suffit de prendre votre pinceau (qui l'eût cru ) de "l'imprégner" de votre lavis et de l'appliquer dans les creux de votre figurine les pigments se déposeront tout seuls comme des grands au fond.
Pour ceux qui ne savent pas comment choisir la couleur pour assombrir c'est très simple il vous suffit de choisir une couleur plus sombre que la couleur que vous souhaitez ombrer : je peins du rouge clair, pour l'ombrer, j'utilise du rouge foncé.

Éclaircissement
Éclaircir une fig, c'est mettre une couleur plus claire que la couche de peinture normale sur ses arrêtes et ainsi donner du relief à la figurine il faut néanmoins différencier deux types d'éclaircissement :
-l'éclaircissement par brossage à sec (cf le premier paragraphe) qui est, comme je l'ai dit plus haut, utilisé pour éclaircir les vêtements.
-l'éclaircissement intensif qui consiste à mettre une fine ligne d'une couleur plus claire que votre couleur de base sur les arrêtes de la figurines, cette technique est utilisé pour éclaircir les figurines en armure (comme les Space Marines et leurs amis du Chaos).

Peut être la première fois de ma vie que mon pseudo va apparaître dans un POST-IT !!!! WOUHOUUUUUUUUuuu

Sources: http://www.dawnofwar2.fr/forum/lexique-des-techniques-et-trucs-et-astuces-de-peinture-t3339.html
ouais ouais j'ai pas écrit ça tout seul et alors, au moins j'ai fait l'effort de chercher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydos
Chasqui
avatar

Nombre de messages : 534
Age : 23
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: Les techniques de peinture   Sam 30 Oct - 16:34

DE la part de tic tac, pour réussir un éclaircissement:

En faite la technique est simple :Couleur de base Ombrage 1er éclaircissement 2eme éclaircissement(facultatifs).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Caméléon
Kurak Saurus ( Modérateur )
avatar

Nombre de messages : 486
Age : 33
Localisation : Juste derrière toi... fais gaffe
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: Les techniques de peinture   Sam 30 Oct - 16:42

Réponse trouvée auprés d'un peintre "pro"

Lavis et glacis: différences et points communs.

Le lavis et le glacis sont tous deux dilués à l'extrême!! et en même proportions, mais leur utilité sont très différentes.

Un lavis, va essentiellement servir à se concentrer dans les creux, et donc la plupart du temps est sombre, car il sert pour intensifier une ombre. Le lavis est beaucoup plus accessible et facile à utiliser que le...

Glacis: Celui-ci, à l'inverse du glacis est beaucoup plus utilisé sur des parties en reliefs, d'où la difficuelté supplémentaire, car, très diluée, la peinture va "vouloir" s'infiltrer dans les creux, or il faut éviter.
Le glacis à essentiellement deux utilités: Teinter une couleur (ce qui est le cas sur mon NMM or) ou harmoniser une teinte ou un fondu.

Sur du NMM, il sert a rendre l'or plus jaune, et ne devait donc surtout pas aller dans les creux.
De par son application, il est le plus visible sur les transitions entre marron et blanc, où il permet de jaunir cette partie, sans que tout l'or ne devienne jaune ce qui serait une erreur.

Lors d'un fondu, le glacis permet d'harmoniser les teintes et affiner les transitions.
Exemple, sur un dégradé de gris foncé jusqu'au gris très pâle, la transition est un peu sale. Je vais donc faire un glacis d'un gris entre les deux, passé sur ces deux zones qui va:

-Éclaircir le gris foncé
-Assombrir le gris pâle
-Se déposer entre ces deux couleurs, donc adoucir la transition.

D'ailleurs, il est très fréquent après un glacis de revenir sur les ombres et éclaircissements, car ceux-ci on été "passé" par son application. Comme un linge noir qu'on met à la machine, et qui ressort grisâtre.

Je viens de retrouver dans mes archives un condensé de tuto d'Alan Carrasco que voici:

Citation :
Glacis: faire un glacis consiste à appliquer des couches de peinture extrêmement diluée afin de travailler la transparence des couches. En gros on pose un ou des films de couleur sur une zone dans le but de la teinter très légèrement (bien sur plus on passe de couches, plus on teinte). Les applications sont multiples: Faire un dégradé, atténuer une démarcation trop voyante entre deux couleurs (dans le cas d'un dégradé justement), ou créer un effet de transparence, par exemple si vous peignez des veines sur une peau, passer quelques glacis par-dessus donnera l'impression que les veines sont situées sous la peau (le glacis représentant la finesse de la peau qui laisse transparaître les veines…). A noter qu'une fois la couche posée je la retravaille sur les bords avec un pinceau humide, je la tire sur elle-même pour que les pigments (même s'il y en a peu avec une telle dilution) ne se regroupent pas sur le bord et ne forme une sale petite auréole…il faut faire çà très rapidement, j'ai aussi l'habitude de souffler sur mon glacis pour augmenter la vitesse de séchage. Je souffle dans la même direction que celle ou j'ai tiré les pigments. Mes glacis sont fait avec environ 1 volume de peinture pour 6 à 10 d'eau (selon que je fasse un glacis plus ou moins fort, voir plus bas). La quantité de liquide contenu dans votre pinceau est aussi très importante, en principe je travaille avec un réservoir quasi vide (on appelle réservoir la partie du pinceau situé après la pointe…celle qui retient la peinture), ce qui permet de ne pas inonder la zone, et de déposer un film et non une goutte. En plus de la dillution, le geste et la maniere de passer le pinceau on leur importance. L'idéal est de poser son glacis en un seul passage (mais c'est vraiment pas evident), si l'on fait des raccords (plusieiurs passages pour un même "film") dans le frais on "casse" le film que l'on vient de deposer (bien sur on ne voit rien mais aprés des dizaines de passages il peut y avoir des problemes). Une fois mon glacis déposé je souffle dans le sens dans lequel le passage du pinceau s'est effectué, celà permet de sécher le glacis en suivant son évolution, si certaines zones mettent du temps à secher même avec votre souffle c'est qu'elles sont trop chargées.

Citation :
Lavis: pas mal de personnes confondent lavis et glacis, pourtant leur dilution et domaines d'utilisations sont assez différents. Un lavis est une peinture très diluée qui est faite pour remplir les creux et autres reliefs "négatifs" d'une figurine. J'utilise des lavis pour détourer les détails et faire des lining (voir plus bas). Passer des lavis entre des poils, des écailles, les traits d'un visage permet de poser quelques ombres mais aussi de délimiter les parties d'une figurines, ce qui facilitera la suite du travail. Généralement une fois mon aplat fait je passe des lavis avec soin, en essayant le moins possible de marquer les surfaces. Puis je travaille les ombres et les lumières autour en y intégrant le lavis pour qu'il soit la fin d'un assombrissement…et non un trait foncé qui se démarque du reste. Une fois une partie finit je reviens avec des lavis très légers dans les creux. La dilution de mes lavis est d'environ 1 volume de peinture pour 3 à 5 volumes d'eau.

Citation :
Lavis successifs: les lavis successifs voila un truc bien utile. On dit lavis pourtant la consistance de la peinture (ou des encres) est plutôt celle d'un glacis. Je pourrais définir çà comme une grande succession de glacis dans le but de teinter plus ou moins fortement une partie de la figurine. Donc avec une peinture diluée (comme pour un glacis) on va multiplier les couches de manière à ce que cette superposition modifie la couleur sur laquelle on l'applique (enfin elle ne la modifie pas mais la recouvre). En nuançant la couleur des couches et en reculant peu à peu par rapport à la dernière couche posée on va obtenir un effet de transition, un fondu entre deux couleur (ou plus). La superposition de couches de peinture extrêmement diluée est je pense la seule manière d'obtenir des dégradés et des fondus propres à l'acrylique.

A noter pour les novices qu'il existe une large de Lavis citadel très efficace: LIEN
- Gryphonne Sepia,
- Devlane Mud et
- Ogryn Flesh: des marrons… tout les trois sont à peu près identique, très utile pour la rouille ou ombrer la peau ainsi que les tissus marron, beige… Chacun donnant des nuances différentes.
- Badad Black: c’est tout con, du noir rien de plus…. Très utile pour ombrer les métaux ! (ça donne des ombre mat)
- Traka Green,
- Asurmen Blue,
- Baal Red, Leviathan Purple: vert, bleu, rouge et violet, bein ces quatre couleurs peuvent servir à assombrir une couleur de base déjà assez clair, n’étant pas très foncé. Ils peuvent aussi être appliqué en glacis avec un peu d’eau en plus pour nuances des couleurs ou lier des dégradés.

Exemple: peinture d'un Krox
Exemple: peinture d'un GdT
Exemple: peinture d'un skink
Exemple: peinture d'un cavalier
Exemple: peinture du stég
A vos pinceaux !! tongue


Dernière édition par Le caméléon le Sam 30 Oct - 17:22, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kit Kooh
Kurak Saurus ( Modérateur )
avatar

Nombre de messages : 1452
Age : 21
Localisation : quelque part au fond du monde(la Suisse quoi)
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Les techniques de peinture   Sam 30 Oct - 16:56

Alors post de lydos,on passe,ensuite...Non,je rigole,merci de toutes vos réponses.Je vais essayer de déplacer en post-it sans tout faire péter.

_________________
Vainqueur du tournoi du + gros mangeur de larves d'Itxi et chasseur de GLC,quatre safaris à son actif et quatre lydos et quatre gobeur empaillés dans son salon,ainsi qu'un égorgeage de saurus88.



Merci Hanaros!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydos
Chasqui
avatar

Nombre de messages : 534
Age : 23
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: Les techniques de peinture   Mer 17 Nov - 0:09

Tu post-it pas ? C'est cool comme sujet moi-même je m'en sers souvent ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzi-Bitzi
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 20
Localisation : Dunkerque (nord)
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: Les techniques de peinture   Mer 17 Nov - 15:21

Je vous mets une astuce que j'utilise pour donner un effet sanglants aux armes de mes figurines :

_Vous prenez du red gore
_Ensuite vous rajouter de l'eau pour le diluer (attention n'en mettez pas trop sinon ce sera un lavis)
_Mettez en sur le bout de votre pinceau et appliquez la manière suivante :
placez votre pinceau face à la partie de l'arme ensanglantée et faites un mouvement allant de l'extérieur de l'arme jusqu'au bord (ne faites qu'un seul mouvement de sorte à faire un effet d'éclaboussure sur l'arme), répétez cette étape jusqu'à couvrir toute la partie que vous désirez mettre à sang.

Voilà, j'espère avoir été clair et je vous préviens qu'il vous faudra un minimum de temps pour savoir bien faire cette technique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RedSkinks
Têtard
avatar

Nombre de messages : 8
Age : 20
Localisation : Dans la cité temple
Date d'inscription : 23/07/2012

MessageSujet: Re: Les techniques de peinture   Lun 23 Juil - 16:28

huh je ne c'est pas comment peindre mon seigneur kroak! quelqu'un pourrait-il me dire les étapes de A à Z pour pouvoir le peindre?

merci d'avance happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gamoul
Skink
avatar

Nombre de messages : 66
Localisation : Bretagne, pays situé non loin de sa province nommée "France"
Date d'inscription : 18/03/2015

MessageSujet: Re: Les techniques de peinture   Mar 7 Juil - 1:01

Question background, puis-je peindre la peau des hl d'une autre couleur qu'en bleu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xilikah
Kapac Skink
avatar

Nombre de messages : 216
Age : 29
Localisation : Nevers / Draguignan
Date d'inscription : 16/04/2012

MessageSujet: Re: Les techniques de peinture   Mar 7 Juil - 12:27

Moi personnellement je poserais la question dans l'autre sens. Pourquoi les hommes lézards sont-ils bleu alors que leur environnement est vert, (pour info les marécages ca a une couleur vert-marron XD) sachant qu'il est écrit qu'ils arrivent à ce fondre dans leur décor... Sachant que OH magie !! Les caméléons, terradons, stégadon sont verts.

La réponse, je pense, vient du fait que les orques et gobelin étant déjà vert il fallait les différencier et comme le bleu n'étant pas prit ben voilà du bleu à vendre !! ^^

Sinon tu peux les peindre comme tu en as envie. Même rouge si tu veux. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les techniques de peinture   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les techniques de peinture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tuto] Glossaire des techniques de peinture
» Les techniques de peinture
» nouveau DVD techniques de peinture avec les plus grands !
» Techniques de peinture
» [Peinture] Moyenne - Techniques de vieillissement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du PPHL :: La galerie fabuleuse :: Les techniques des artisans-
Sauter vers: