Forum du PPHL


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les mystères des sables

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aligax
Saurus
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 22
Localisation : quelque part en Lustrie...
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Les mystères des sables   Ven 4 Fév - 3:57

Groar à vous !
Donc, comme dit précédemmant par Chakax et poussé (ou devrais-je dire obligé^^) par Kit Kooh, j'ai décidé de me faire moi aussi un background. Bon je n'ai jamais eu une imagination débordante, donc la panne de Chakax peut m'arriver souvent. Enfin bref, je vais commencer par une introduction et puis, comme l'auteur des fantômes du Nord, je mettrai les personnages et je continuerai le texte.

En Lustrie, dans la citée dévastée de Xhotl, une lueur est apparue. Elle est attentivement observée pas trois prêtres skinks alors que leur délégation d’une petite centaine de sous-fifres attend au dehors, observant tous les mouvements et les bruits familiers de la jungle. Soudain, un saurus d’une taille à peu près normale, aux écailles d’un bleu plus profond que la mer et à la crête plus rouge qu’un lever de soleil et la férocité apparente sort de l’eau. Il est nommé Gar-huan par la petite plaque dorée portée par celui qui a l’air d’être le plus vieux des prêtres skinks. Il est suivi de peu par un second saurus, plus petit, faisant à peu près la taille d’un humain. Celui-ci est nommé Kor-botl et on dit de lui : "qu’il comprend les incompréhensibles". Il est ensuite écrit que les deux sauriens perceront les "mystères des sables", cependant au prix d’un grand sacrifice…

Aligax


Dernière édition par Aligax le Ven 4 Fév - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chakax l'éternel
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 22
Localisation : issy les moulineaux
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Ven 4 Fév - 9:34

Pas de talent ? Nan mais tu te fout de nous ! C'est excellent j'adore
c'est génial et je veux la suite ! Vite vite
chakax

PS : la panne est a tout le monde donc ce n'est pas la panne "de chakax" ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kit Kooh
Kurak Saurus ( Modérateur )
avatar

Nombre de messages : 1452
Age : 22
Localisation : quelque part au fond du monde(la Suisse quoi)
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Ven 4 Fév - 17:38

Je veux la suite,non franchement c'est top ^^.J'ai bien fait de faire continuer le récit de chakax,d'ailleurs en avant première,je vous parle de mon futur récit: il parlera d'un skink cruel (dont les membres de création du LA connaisse l'identité),rapide comme l'éclair,silencieux comme une brise d'été et terrifiant que les ténèbres...

_________________
Vainqueur du tournoi du + gros mangeur de larves d'Itxi et chasseur de GLC,quatre safaris à son actif et quatre lydos et quatre gobeur empaillés dans son salon,ainsi qu'un égorgeage de saurus88.



Merci Hanaros!


Dernière édition par Kit Kooh le Sam 19 Fév - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligax
Saurus
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 22
Localisation : quelque part en Lustrie...
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Sam 19 Fév - 6:34

Groar à vous !
Merci pour vos commentaires à tous les deux. Mais bon blushing je suis pas si doué que ça.
Bon voilà (enfin) la suite. En fait à la base je comptais écrire la suite chaque jour durant mes vacances seulement un monopole de l'ordinateur (par les Sims, si vous voulez tout savoir) m'en a empêché. Enfin bref, voilà :

Les deux saurus furent ramenés dans la cité de Tlaxtlan, où on leur donna leur équipement. De façon surprenante, leur arrivée coïncida avec la découverte de deux oeufs de carnosaure, dont l'éclosion fut prévue pour sept mois plus tard. Dès le début de la présentation aux oeufs, Kor-Botl désigna "son" oeuf puis sombra dans une réflexion poussée tandis que Gar-Huan posait des questions aux skinks dresseurs sur les futures sompétences des prédateurs. Après cette présentation suivit une autre, celle aux autorités de la cité-temple. Ils furent tout d'abord introduits devant quelques prêtres skinks qui, après un rapide entretien, leur demandèrent d'attendre le réveil de maître Tehehuini, slaan de la Troisième Génération. Les deux frères de mare attendirent soit en s'entrainant pour Gar-Huan, soit en passant du temps avec "son oeuf" pour Kor-Botl. C'est pendant cette période, le vénéré Tehehuini ne s'étant éveillé qu'un mois après leur arrivée, qu'arriva le problème. Une expédition humaine menée par l'ancien soldat Robert Flagz s'introduit dans les abords de la cité-temple et réussit à dérober un des oeufs de carnosaure. L'alarme fut déclenchée et un contingent homme-lézard partit de la ville. Kor-Botl, comprenant que "son" oeuf avait été volé partit en trombe à la poursuite des voleurs, suivi d'assez loin par son frère de mare et le reste des sauriens. Kor-Botl prit un raccourci par la forêt et atteint la côte avant les fuyards. Par chance ou par adresse, il découvrit assez vite leur navire. Cependant, il commença à avoir des nausées et comprit que durant sa course éfrennée dans la jungle il avait été empoisonné par la faune ou la flore. Il eût juste la présence d'esprit et le temps pour se cacher dans un des tonneaux vides avant de sombrer... Les humains, ne devant la survie qu'à leur chance et leur nombre, réussirent finalement à s'enfuir. Il ne resta en Lustrie comme souvenir de Kor-Botl qu'un examen mental révélant des préoccupations bizarres comme "peur", "joie", intérêt"...

Personnages : (sachant que j'éditerai en fonction des ajouts/modifications) :
carno Gar-Huan : Saurus sorti des bassins de frai de Xhotl. Il n'a qu'un frère de mare, Kor-Botl. C'est un saurus de base pour ce qui est des préoccupations : certes il est triste de la perte de son frère de mare mais continue sans relâche le combat pour les Anciens. Il possède un carnosaure avec lequel il a tissé de solides liens, LoqLot. On lui a ausi confié Arumkaya, une épée magique sur laquelle est restée le sang du premier démon majeur qu'elle a banni. Etat : En attente de Tehehuini devant sa pyramide
saurus1 Kor-Botl : Saurus sorti des bassins de frai de Xhotl. Il n'a qu'un frère de mare, Gar-Huan. On dit de lui qu'il ressentirait ce que les humains appellent "des émotions". C'est pourquoi il a poursuivi sans relâche et sans faire attention les pillards humains qui volèrent "son" oeuf de carnosaure. Il était parti avec pour seule arme une lame d'obsidiennne, Arumkayo. A découvert l'existance de Nehekara. Est revenu en Lustrie Etat : En attente de Tehehuini devant sa pyramide
slann Maître Tehehuini : Slaan de la Troisième Génération, résident à Talxtlan. Il fait partie des Slaans à qui il fut assigné la tâche de créer la Flaque. Il est donc parfaitement qualifié dans la création d'eau. Etat : Descend sa pyramide.
skull Robert Flagz : Pillard humain parti en Lustrie pour trouver des richesses mais aussi pour aprendre de multiples choses. Etat : Mort d'une morsure causée par une bête inconnue.
StégVénér Khatli : Vénérable Stégadon vieux de plus de 300 ans. Il porte une machine des dieux et est en général mené au combat par son maître (actuel) Cua-qan. Etat : Avance vers la pyramide.
skinkarc2 Cua-qan : Prêtre skink (nv2), d'environ 60 ans, plein d'expérience mais toujours pas assez. Etat : Sur Khatli
GdT Gor-Zec : Gardien d'éternité de Tehehuini depuis, des temps immémoriaux. Etat : Descend la pyramide.
Scritch : Technomage skaven (doté souvent d'un catalyseur et de fragments de malpierre ou d'une fusée, si vous voulez tout savoir^^). Il a lié de faux liens d'amitié avec Kor-Botl. Etat : En train de botter le derrière de Klok, son second.

Voili, voilou, je pars les quatre prochains jours mais je vais essayer après cela d'accélérer le rythme.
Si vous voulez la signification des noms des sauriens, cherchez dans le LA sakamin.

Aligax


Dernière édition par Aligax le Ven 12 Aoû - 14:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dodo
Chasqui
avatar

Nombre de messages : 595
Age : 26
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Sam 19 Fév - 18:46

trop cool encore un écrivains de plus, et ben, faut que je m'y remette moi aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kit Kooh
Kurak Saurus ( Modérateur )
avatar

Nombre de messages : 1452
Age : 22
Localisation : quelque part au fond du monde(la Suisse quoi)
Date d'inscription : 08/10/2009

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Sam 19 Fév - 18:51

Ca commence à devenir intéressant ^^.

_________________
Vainqueur du tournoi du + gros mangeur de larves d'Itxi et chasseur de GLC,quatre safaris à son actif et quatre lydos et quatre gobeur empaillés dans son salon,ainsi qu'un égorgeage de saurus88.



Merci Hanaros!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzi-Bitzi
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 21
Localisation : Dunkerque (nord)
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Mar 1 Mar - 20:20

Question : le saurus peut-il ressentir l'amour ? Tombera-t-il amoureux d'une humaine ?

Bon allez j'arrête de déconner et je te félicite pour cet excellent travail. clap
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tecto'eko
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 770
Age : 21
Localisation : bresles,oise 60
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Mar 22 Mar - 20:47

Magnifique c trop biggrin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligax
Saurus
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 22
Localisation : quelque part en Lustrie...
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Dim 29 Mai - 22:45

Groar à vous !

Voilà, Chakax m'ayant convaincu de reprendre mon récit en recommançant le sien, je m'exécute joyeusement :

Kor-Botl se réveilla sur une plage inconnue d’une côte inconnue. Son système immunitaire, supérieur à celui des sangs-chauds, l’avait préservé de sa blessure mortelle. Il se releva et fut surpris de voir qu’il serrait encore son arme d’obsidienne à la main de toute sa force. Il lâcha après moults efforts et vit que la marque était enfoncée profondément dans ses écailles. Il n’était donc sûrement pas sur les côtes de la Lustrie, dix minutes après sa léthargie. Il regarda autour de lui et vit qu’il était sur un rocher surplombant la plage. Quelques débris de bateau et d’œufs étaient éparpillés autour de lui. Alors tout lui revint en mémoire : le vol de son œuf et sa poursuite. Il comprit que le bateau s’était échoué, assez récemment à en juger le fait que son cadavre n’avait pas encore été découvert, et que le carnosaure en était surement la cause.
Alors le Saurus poussa un formidable hurlement : il réalisa que le monstre avait coulé et était mort. Il entendit des voix et décida d’adopter la prudence : il avança vers. Il comprenait étrangement ce qui se disait et qu’il était le centre de l’attention :
«- T’as entendu ce rugissement ? Vaut mieux rapidement décamper !
- Mais non, c’est qu’un gros chien, sur’ment un d’ceux du vieux Magotte.
- Mais imagine que ce soit la drôle de bête bleue que j’ai vue l’autre jour !
- Mais non, c’était mort c’te truc ! »
C’était deux sangs-chauds de petite taille, des skinks à sangs-chauds peut-être ? qui ne comprenaient apparemment pas le sens du mot silence. Kor-Botl décida de leur apprendre grâce à son épée Arumkayo (Arumkayo était le nom de son carnosaure mais comme il n’était plus, c’était devenu celui de la lame d’obsidienne). Les deux skinks à peau blanche poussèrent un cri qui résonna encore plus que celui du saurien avant de mourir, que Kor-Botl identifia comme de la peur, sentiment qu’il était le sens à connaître en Lustrie mais pas ici. Il comprit que c’était lui la cause et que, à défaut de moyen de retour vers son pays natal, il faudrait en user pour survivre. Le saurien passa près d’un millénaire sur le Vieux Monde, à survivre en détroussant les skinks caméléons du coin, des êtres qui arboraient des couleurs exotiques et des feuilles douces comme… du velours selon les sangs-chauds. Il réussit à se procurer une « cape » noire pour camoufler sa différence pour trainer dans les bars, où il payait grâce au métal doré dérobé aux mêmes. Le soldat ne comprenait pas l’engouement des sangs-chauds pour ce métal mais s’il pouvait en profiter, tant mieux.
Il apprit ainsi deux choses intéressantes : ses attaques étaient assimilées à des attaques d’«hommes –bêtes », des sbires du Chaos. Kor-Botl en fut d’abord étonné puis en vint à la conclusion que les humains appelaient tout ce qu’ils ne connaissaient pas et qui leur faisait peur des sbires du Chaos. Enfin, il apprit qu’outre la Lustrie, une nouvelle contrée était très « visitée » par les chercheurs d’or : Nehekara, un désert plein du métal doré. Kor-Botl fit directement le lien plaque sacrée-Nehekara et se mit en tête de rentrer. Après deux mois de plus, il fut abordé par des ombres encore plus petites que les « enfants » de la première fois (Kor-Botl avait appris que les humains appelaient comme ça les nouveaux sortis des bassins de frai) :
« Bonjour-jour, ô noble Seigneur.
-Grôô ! (ce qui traduit par : qui êtes-vous, que me voulez-vous et parlez ou je vous tue !, langue des saurus étant ce qu’elle est) »
Le petit être à queue (le saurien nota pour la première fois ce point commun entre eux) fit un bond en arrière en lâchant une drôle d’odeur. Kor-Botl se demanda si cette chose se mangeait et si les humains étaient tous aussi bêtes et lâches.
« -Je suis Scritch, émissaire des si grands-grands Dieux. Je suis venu-venu vous ramener en Lustrie ! Acceptez-vous de me suivre ?
-Grôa ? (Oui, mais qu’est-ce qui me prouve que vous ne mentez pas ?-- On note d’ailleurs le véritable sens de tacticien du saurus)
- Cela ! »
L’humain (enfin, si c’en était un, vu que les autres dissimulaient peut-être leurs queues, c’était peut-être malpoli de l’exhiber) montra l’emblème de Gar-Huan. Les deux frères de mare avaient passé peu de temps ensemble mais Kor-Botl pourrait reconnaître cette icône entre mille : deux pattes de carnosaures se croisant sur fond de Xhotl (enfin les souvenirs qu’ils en gardaient). C’était le même que celui gravé sur la lame du reptile à émotions. Le saurus décida donc de les suivre, il n’avait de toute façon rien à perdre ni à craindre.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Le voyage commença alors sur un drôle de ballon poussé par la chaleur. Celui-ci avait réveillé la peur dans le cœur du saurien : cette machine impie lui semblait devoir être détruite immédiatement et il ne lui faisait pas confiance. Cependant son sens du devoir envers les Slaans le poussa à monter. Le chemin finit cependant avant de commencer : la machine skaven, fidèle à ses principes, avait décidé de rester sur le sol. Kor-Botl demanda par un « Grâ ? » significatif s’il fallait la frapper mais on lui répondit d’aller se calmer ailleurs. Il s’éloigna donc un peu mais décida de rester pour vérifier que la machine n’attaquerait pas les émissaires des Anciens. Il entendit alors une discussion :
« - On est obligé de garder ce gros lourdeau avec nous-nous Technomage Scritch ? Il veut tout-tout casser et l’équipage est nerveux.
- Oui Klok ! Alors si tu ne veux pas qu’il te casse la figure-gure sur mon ordre, va réparer ce dirigeable !
- Mais pourquoi on le prend ? On rend service aux chose-lézards !
- Pour qu’il nous fasse confiance-fiance ! Il sera un espion parmi eux encore pire qu’un assassin du clan Eshin ! »
Kor-Botl se demanda si tous les émissaires étaient répartis en clans, puis comment une machine pourrait être un espion parmi les lézards. Les humains étaient décidément bien stupides. Le reste du voyage fut ensuite d’un calme olympien, la machine ne manquant de s’écraser dans la mer que quatre fois. Kor-Botl en retira une admiration grandissante pour les émissaires et surtout pour Scritch, qui réussissait à dompter le monstre malgré sa carapace en métal grâce à des liens qu’il appelait « tableau de bord ».
A la fin du voyage, le skaven lui dit que leur existence devait être inconnue des homme-lézards et lui demanda de boire un élixir qui effacerait sa mémoire des deux dernières semaines. Le saurien but et s’évanouit.


Voilà. Je tiens à préciser que Kor-Botl et Gar-Huan étant "nés" avant l'apparition des skavens, Kor-Botl ne connaît pas leur existence, d'où les situations.^^ Commentez pour dire si ça vous plait ou pas et pourquoi s'il-vous-plaît. Ah oui, j'édite la section personnages.
Citation :
Question : le saurus peut-il ressentir l'amour ? Tombera-t-il amoureux d'une humaine ?
De l'amour et de l'amitié oui, ainsi que de la fidélité (dans le sens de l'amitié). Pour l'autre partie de la question, je gâcherai pas le suspense Wink .

Aligax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzi-Bitzi
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 21
Localisation : Dunkerque (nord)
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Lun 30 Mai - 13:31

Attends, si j'ai bien compris, ton histoire se passe avant l'invasion des skavens sur la Lustrie ?
C'est pas mal, même si je vois mal un saurus passez pour un humain ("_on peut savoir pourquoi vous êtes bleu, avec une machoire énorme et des griffes capable de me tuer d'un seul coup de patte ?
_ Déformation congénitale...").
Mais ça fait quand même bizarre de voir un saurus avec des skavens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligax
Saurus
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 22
Localisation : quelque part en Lustrie...
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Lun 30 Mai - 14:21

Groar à vous !
Citation :
Attends, si j'ai bien compris, ton histoire se passe avant l'invasion des skavens sur la Lustrie ?
Justement, t'as mal compris^^. Kor-Botl est sorti des bassins avant l'invasion des skavens et a passé un millénaire dans le Vieux Monde (laps de temps où sont arrivés les skavens). Il ne connaît donc pas leur existence.
Citation :
C'est pas mal, même si je vois mal un saurus passez pour un humain
Bin, il met une cape noire et se met dans un coin. Tu sais, je pense que le barman va pas chercher de noises à un humanoïde de plus de 2m qui paye bien.
Citation :
Mais ça fait quand même bizarre de voir un saurus avec des skavens.
C'est l'effet recherché^^.

Aligax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligax
Saurus
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 22
Localisation : quelque part en Lustrie...
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Mer 10 Aoû - 11:09

Groar à vous !

Voilà, ayant eu l'occasion de retravailler mon texte durant les vacances, je renvoie un nouveau chapitre :

Lorsqu’il se réveilla, il tomba nez à nez avec une grenouille-grillon, un amphibien totalement inoffensif. Il la chassa et résolut de retrouver son chemin. Par chance, c'était la nuit, l’étoile polaire était donc présente dans le ciel. Cependant, deux légers problèmes le préoccupaient : il n’avait pas la moindre idée d’où il était en Lustrie et la plupart des monstres chassaient, ne serait-ce que partiellement, de nuit. Il était plongé dans ses réflexions pour savoir s’il partait tout droit, en arrière, à gauche ou à droite, quand un énorme bruit retentit. Kor-Botl situa ce bruit dans les deux-cent mètres, et comprit rapidement qu’il se rapprochait. Sachant que la plupart des prédateurs dangereux pour un saurus se déplaçaient plus rapidement que lui, il attendit avec le flegme caractéristique de sa race. Trente secondes plus tard, un carnosaure jaillit d’entre les arbres. Le saurus sut alors sa fin venue mais se résolut à défendre sa vie au prix cher. Il dégaiena Arumkayo et poussa un hurlement guttural avant de se jeter en avant. Le monstre encaissa ses deux premiers coups comme des pichenettes avant de balayer le saurien d’un coup de patte négligeant. Il s’approcha alors de sa cible pas à pas, tranquillement, se doutant qu’elle ne pourrait lui échapper. Il ouvrit la gueule et…
« Stop Lotloq ! Pas saurus revenu morts, pas rat, même si pue rat. »
L’individu qui avait crié était lui aussi indéniablement un saurus et ressemblait étrangement à Kor-Botl.
« -Identité ! »
Kor-Botl mit un certain moment à comprendre, habitué à entendre le langage humain. Puis il dit :
« -Kor-Botl, ton frère de mare.
-Impossible. Toi menteur ! Toi espion rat !
-J’en ai l’air ?, dit le plus petit avec ironie, avant de se rappeler que Gar-Huan ne comprenait pas ce concept. Non, voici la preuve. »
Il tendit leur emblème à son frère de mare, qui finit par accepter de l’amener aux prêtres skinks pour vérifier la véracité de ces propos. Gar-huan, désormais un Kuraq renommé en Lustrie pour ses victoires sur la côte vampire, prévint ses cavaliers qu’il quittait la patrouille pour affaire de haute importance. Il amena ensuite Kor-Botl, menotté par une chaîne en obsidienne, devant les prêtres skinks. Les yeux de ce dernier brillèrent quand ils se déplacèrent dans la ville, tous ses souvenirs remontant. La véracité de ses propos fut vérifiée et, au vu de ses souvenirs du Vieux Monde et après quelques questions sur son retour auxquelles il répondit qu’il ignorait comment il s’était retrouvé en Lustrie, on décida de le présenter aux Slanns. Les deux mois suivants (le vénéré Tehehuini s’étant réveillé juste avant leur arrivée), ses souvenirs et ses capacités furent examinées avec la plus grande attention jusqu’à ce que l’on décide de lancer une expédition dans le pays de Nehekara. Ses membres furent choisis avec soin :
-tout d’abord, un Slann. Tehehuini fut désigné car il avait participé à la création de la Flaque et qu’ils manqueraient sûrement d’eau là-bas ;
-ensuite, Kor-Botl, car il pourrait servir d’interprète et était le saurien/amphibien s’y connaissant le plus en humains. On lui accorda l’honneur de porter la bannière de l’armée ;
- un général, Gar-Huan, car il était le frère de mare de Kor-Botl et un général hors-pair. Il devint Kuraq-kaq.
De plus, l’expédition étant capitale, on ajouta deux stégadons, dont un avec une machine des Dieux, nommé Khatli et des prêtres skinks menés par le dévoué Cua-qan.

Voilà, j'up la section Personnages.
Spoiler:
 
Aligax


Dernière édition par Aligax le Mer 10 Aoû - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzi-Bitzi
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 21
Localisation : Dunkerque (nord)
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Mer 10 Aoû - 12:01

Pas mal du tout thumright
J'ai hâte de lire la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligax
Saurus
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 22
Localisation : quelque part en Lustrie...
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Mer 10 Aoû - 13:02

Groar à vous !

En fait (ce message n'est pas pour un nouveau chapitre, pas si vite, j'ai les idées mais je me posais une question), à votre avis quelle âge a environ un Stégadon Vénérable ?

Aligax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzi-Bitzi
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 21
Localisation : Dunkerque (nord)
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Mer 10 Aoû - 14:50

Je dirais plusieurs milliers (au moins). 300 ça me paraît un peu jeune (et puis mieux vaut trp que pas assez).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chakax l'éternel
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 22
Localisation : issy les moulineaux
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Jeu 11 Aoû - 14:04

Salut
Toujours aussi sympa tu as du talent aligax
La suite !
Chakax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligax
Saurus
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 22
Localisation : quelque part en Lustrie...
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Ven 12 Aoû - 14:36

Groar à vous !
Voilà, étant à la mer mais avec un temps pourri ("Ils ont des chapeaux ronds, vive la Bretagne !"), je post.

Scritch sortit de son sac à dos un pot de confiture d’orange enrichie en malpierre. En effet, le Technomage avait hérité de toutes sortes de tics et se rongeait toujours les ongles avant des rencontres particulièrement éprouvantes, comme maintenant : il allait revoir son maître et se rongeait donc ses ongles crasseux. La confiture, une fois l’ongle rongé, apportait un plus à sa mémoire, ce qui lui permettait de vivre plus longtemps. Scritch avança dans le couloir souterrain allant jusqu’à la salle de réception de son maître. Une fois arrivé, ses ongles rongés jusqu’au sang, il entra et se jeta à genoux.
« -Ô grand maî-maître et serviteur du Rat Cornu, puissiez-vous être heureux de ce que j’ai exécuté pour-pour vous ! »
Une voix caverneuse lui répondit de l’ombre.
« -La bête est-elle rentrée chez elle et te fait-elle confiance ?
-Plus que mes rats, ô maî-maître !
-Cela ne signifie rien, imbécile ! Parle et cesse ce bégaiement qui te rend encore plus stupide que tu ne l’est !
-Elle me fait ent-ent-entièrement confiance et me p-p-prend pour un s-s-serviteur de leur stupides Di-Di-Dieux ! », Dit le skaven après un bond en arrière.
« Je te ferai savoir quand nous partirons. Sors désormais ! »
Scritch sortit en courant, sous le regard amusé de son second, Klok. Les portes se fermèrent d’elles-mêmes et, cette fois-ci, les deux hommes-rats sursautèrent. Le Technomage supposait que son maitre était au moins un Verminarque, pour avoir une voix si terrifiante. De plus, la première qu’il avait été conduit dans cette salle, une grande ombre était collée au mur.
Klok reprit son regard amusé et demanda à son supérieur ce qu’ils faisaient désormais. Scritch, une lueur verte dans ces yeux, regarda son subalterne et lui jeta :
« Toi, tu répares ton fichu dirigeable et tu essaies de faire en sorte que le voyage ne s’ébruite pas. Et tu enlèves ce regard de tes yeux ou je te foudroie sur-le-champ ! »
Klok ne demanda pas son reste et partit faire son travail en lâchant l’odeur que voulait sentir son maître, celle de la peur. Scritch enleva ses lentilles, un regard amusé et satisfait posé sur l’endroit où son subalterne avait disparu.
---------------
Cua-qan commençait à être fatigué : il avait donné rendez-vous aux autres prêtres deux heures avant que l’armée ne se déploie, à l’entrée de la cité-temple. Seulement, cela faisait deux heures qu’il tentait de réveiller Khatli, le vénérable stégadon qu’il montait depuis trente années et qui aujourd’hui, refusait de se réveiller. Or le dévoué prêtre tenait à montrer qu’il était plus gradé à ses subalternes en arrivant sur son ami. Il avait tenté la nourriture, le sort, l’appel de l’ami, rien n’avait marché. Il finit par se décider à laisser les experts le réveiller par la violence. Il quitta l’arène avant de revenir en courant quand il entendit le cri de douleur de son ami. C’était à chaque fois la même chose : il ne pouvait supporter ses cris. Il apaisa les blessures du monstre et fit poser et harnacher la Machine des Dieux dessus. Il monta alors et entra dans l’esprit de la bête.
« -Pourquoi toute cette violence ? J’allais me lever dans quelques heures, ou quelques jours. Je ne te savais pas si pressé.
- Aujourd’hui si, je le suis. L’expédition est pour la nouvelle Lune du Chaos. Nous partirons sous ce présage de chance. Mais là, je dois aller voir des subalternes et…
- …Te vanter de m’avoir.
-Non, montrer que je suis le supérieur.
- Cela revient au même…
- Pas pour nous. Et je n’ai pas envie de me lancer dans ce débat. »
Cua-qan fit connaissance avec les prêtres skinks, tous de la pyramide de Tehehuini.
---------------
Kor-Botl hésitait. Il hésitait entre deux boucliers et entre deux hampes de bannières. Il avait le choix entre un bouclier en peau de sang-froid, fonctionnel, et un écu de la même matière, mais plus orné. Cependant, celui-ci était plus vieux et moins efficace. Son instinct de saurus lui conseillait le premier, son instinct humain le second. Le même dilemme se posait pour la hampe : obsinite ou or, qu’on repèrerait de loin ? Son frère de mare le regardait. Il ne comprenait pas son dilemme, ne comprenait pas son frère, comprenait juste qu’il fallait se dépêcher pour aller escorter Tehehuini jusqu’à la sortie de la ville. Pour la énième fois, son frère tourna vers lui un regard implorant, que, lui-aussi, Gar-Huan ne comprenait pas. Mais, lassé, il prit le premier bouclier, la première hampe, les donna à son frère, ainsi que le haut de bannière, le fit sortir de la pièce, alla enfourcher Lotloq et l’emmena au pied de la pyramide.
---------------
Gor-Zec était le Gardien d’éternité de Tehehuini depuis des temps indéterminés. Seul le Slann et lui savaient à quand remontent sa sortie des bassins de frai. Le dernier survivant de son éclosion, Gor-Zec entra dans la Chambre d’Eternité et dit :
« Maître, il est l’heure de partir en guerre. »

Voili, voilou, après cette "terrible conclusion" ^^, j'up la section personnages et je vous dis à bientôt !

Aligax


Dernière édition par Aligax le Mer 28 Sep - 17:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzi-Bitzi
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 21
Localisation : Dunkerque (nord)
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Ven 12 Aoû - 20:54

Très bien !
J'adore le stég genre slann "ça va, y a pas le feu, j'allai me réveiller dans quelques jours".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligax
Saurus
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 22
Localisation : quelque part en Lustrie...
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Mar 1 Nov - 5:12

Groar à vous !

Vous avez besoin d'explication ou je dis simplement que je continue ?^^

Après délibération intérieure, Tehehuini avait décidé le départ en mer de ses troupes d’un point non loin de Tlax, la cité aux Spectres. En effet, bien que l’ancienne cité-temple soit un meilleur point de départ, le Slann n’était pas encore prêt à affronter ses fantômes. Le trajet dura 15 jours de marche intensive et sans incidents majeurs. Vingt ou trente skinks disparurent durant la route, mais rien qui empêcherait le Slann de se concentrer. Arrivée sur la côte de la Tarentule, l’expédition s’arrêta.

Trip était sorti des bassins de frai depuis une cinquantaine d’années. Expérimenté, personne ne pouvait lui faire la leçon sur l’art et la manière de se déplacer dans la jungle. Pour le moment, il rechargeait et déchargeait machinalement sa sarbacane, un tic qui le frappait lorsqu’il observait quelqu’un ou quelque chose à la dérobée. En ce moment, il se trouvait au sommet d’un arbre duquel il voyait aisément la mer et apercevait au loin trois barges naines. Il savait qu’elles étaient conduites par les petits hommes car de longs soufflets de vapeur s’en échappaient. Bien que la côte de la Tarentule fût connue pour le nombre d’arrivée de colons toujours croissant, Trip se demandait pourquoi les Nains s’aventuraient si loin de chez eux. Tout objet intéressant était soit assez défendu pour résister à une bonne centaine de nains, soit trop loin pour qu’ils survivent à la jungle. Le skink supposa qu’ils n’en savaient rien et descendit prévenir ses subalternes qu’ils repartaient vers le gros de l’armée quand il pressentit que quelque chose se passait mal. Malgré leur connaissance du terrain, les jeunes sauriens sous ses ordres faisaient toujours un minimum de bruit qu’il percevait. Ses sens en alerte, il passa de branche en branche jusqu’à un autre arbre afin d’avoir un meilleur aperçu. Ce qu’il vit l’horrifia : cinq de ses skinks étaient étendus, un grand trou dans le corps. Une dizaine de nains, dont deux étendus raides morts les entouraient en discutant de la nature des choses. Trip pensa un moment à les attaquer jusqu’à ce qu’un autre nain, habillé légèrement (c'est-à-dire une armure lourde et un casque) et équipé d’une arbalète s’approcha en courant :

« Une énorme armée est massée un peu plus loin ! Ils ont dû être avertis ! Nous devons prévenir les autres. A ce moment-là, Le sang froid de la bête bleue ne fit qu’un tour : il partit rapidement mais discrètement en direction de l’armée en se traitant de tous les noms. Arrivée à proximité, il repéra quelques nains embusqués à la longue barbe qui visaient bien soigneusement dissimulés le Slann de leurs armes. Là encore, Trip se décida vite : il courut, courut et s’interposa juste à temps entre les tireurs et la grenouille.

Tout de suite, ce fut le branle-bas-de-combat. Les skinks s’empressèrent de répondre et les quelques opposants furent rapidement maîtrisés et amenés au chef d’expédition. Ce fut Gor-Zec qui se chargea de les interroger tandis que le Magicien hors pair extrayait les informations de la tête de Trip. Là-dessus, le Gardien d’éternité se débarrassa des gêneurs avant d‘organiser la défense.

Galbur Crassis en avait marre de la mer. En effet il était sujet à certaines maladies qui l’empêchaient de profiter à fond du voyage. De plus, comme tous les représentants de son espèce, il préférait être six pieds sous terre que sur mer ou dans les airs. Il ne comprenait décidément pas les elfes, malgré tous ses efforts. Cela faisait un petit moment qu’ils n’avaient pas eu de nouvelles des éclaireurs et le Thane pensa qu’il aurait payé cher pour être à leur place. Seulement il était le chef et devait se payer le trajet à être malade et à supporter des énergumènes comme la tripotée de tueurs (une vingtaine environ) qui s’étaient embarqués avec eux. Ainsi Galbur fut bien content lorsqu’il posa le pied à terre, le pied sur la plancher des nains. Cependant, son sourire disparut rapidement.
« - Veuillez posez vos armes et rentrer rapidement dans vos barges. Alors seulement il ne vous sera pas fait de mal. »
Le nain rugit en réponse :
« Alors, les gars, vous voulez retourner dans ces machines infernales qui rendent malades ? Vous voulez fuir comme des lâches ? Non ? Alors à l’attaque ! Baruk Khazâd ! Khazâd ai-mênu ! »

Et c'est sur cette terrible et frustrant fin que je rends l'antenne.
P.S. : Vous pensez qu'une barge naine (de taille assez conséquente, peut traverser un océan) peut contenir combien de nains ?

Aligax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aeladar
Skink
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 23
Localisation : 64
Date d'inscription : 23/07/2011

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Dim 6 Nov - 13:00

"Baruk Khazâd", c'est pas sortit d'un autre unviers? XD
Non sinon, j'adore ton histoire, elle est très bien écrite, j'ai hâte de connaître la suite!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chakax l'éternel
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 739
Age : 22
Localisation : issy les moulineaux
Date d'inscription : 15/08/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Mer 9 Nov - 19:39

Facile une petite armée selon la barge je dirais 2 régiments a peu près pour une capable de traverser les mers et peut etre un petit dirigeable de reconnaissance pour 4-5 personnes
a toi de voir !
Vachement bien en tout cas Smile
chakax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligax
Saurus
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 22
Localisation : quelque part en Lustrie...
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Mar 31 Jan - 23:39

Groar à vous !

Voilà, je continue mon petit récit avec une bataille (pour la première fois) !

"Le Thane amorça alors un mouvement tournant avec la barge, amenant son flanc au contact de la terre. Deux portes s’ouvrirent sur le côté du navire et trois canons se retrouvèrent braqués sur l’armée saurienne. Quelques nains en armure légère (pour des nains) sortirent alors et installèrent des passerelles après avoir stabilisé et fixé l’embarcation. Le chef en sauta pendant ce temps et atterrit devant l’armada, semblant les jauger.
« C’est qui ces tarlouzes en bleu ? Des peaux-vertes déguisées ? »
Fier de sa blague, le courtaud se dit que c’était un beau jour pour tuer des peaux-vertes, regretta de ne pas avoir de bière (les réserves étaient vides depuis deux jours) et, rejoint par ses frères brise-fers, hésita entre attaquer tout de suite ou proposer une entente aux ennemis (comprenant le don évident de tous les trésors du coin). Il faut dire qu’il était fatigué et que même un nain pouvait se rendre compte que s’ils attaquaient, ils mourraient. Seulement il se rendit compte que les tueurs s’étaient déjà jetés à l’assaut vers le stégadon vénérable à travers une mer de saurus sauf le tueur de géants, qui observait avec un sourire carnassier le carnosaure. Alors le Thane se jeta vers ce qui lui semblait le plus protégé (et donc ce qui avait le plus d’or), c'est-à-dire le Slann.
Le signal de l’attaque ayant été donné, la trentaine de guerriers nains restés sur la barge, tous armés d’une arbalète, d’un canon ou d’une arquebuse visèrent les ennemis. Goml, arquebusier nain depuis 27 ans, avait suivi le même raisonnement que son chef et père. C’est pourquoi il visa soigneusement la grenouille avant de tirer. C’est à ce moment qu’il comprit pourquoi elle était surélevée : la balle ricocha sur un mur invisible devant la cible avant de se perdre dans la jungle. Quelques secondes après, un des sourcils du Slann bougea. Un vent irréel se leva et le tireur fut projeté dans la mer, sans la moindre chance de s’en sortir à cause de son armure. Jugeant que la barge risquait de devenir dangereuse, Tehehuini leva le bras : l’eau se retira autour de l’embarcation. Il prononça un mot et un abysse sans fond se creusa sous les malheureux nains. Tous tombèrent, avant que la faille ne se referme et que le liquide reprenne sa place. Le Slann reprit sa pose contemplative et observa la suite des combats.
Galbur, énervé de la perte de son fils et de ses frères arriva seul face au jeteur de sorts. Sur ses dix compagnons de route, huit étaient morts et deux neutralisés. Le courtaud s’avança d’un pas, tenta de se rendre plus grand (étant entouré de bêtes de plus de deux fois sa taille) et lança son défi au Slann :
« Eh, toi, la grenouille ! Viens tâter du fer ma hache ! »
Le sorcier ne réagit pas, manifestement plus intéressé par le combat opposant Gar-Huan et le Tueur de Géants. Gor-Zec s’avança alors et prononça les seuls mots qu’il connaissait en impérial :
« Accepte défi. Meurs ! »
Il poussa un énorme rugissement et un cercle se forma autour des deux combattants. Le nain entonna un chant guerrier et feinta avec un coup horizontal avant de mettre un coup de pied. Le garde du temple se contenta de parer le faux coup de hache et se prit le coup censé le déséquilibrer. Cependant il ne sentit rien et porta un coup simple et vertical de sa hallebarde. Celui-ci s’écrasa en plein dans le casque nain, heureusement de très bonne facture. Galbur en fut légèrement sonné et, dans un réflexe de survie pur, mit sa hache à deux mains devant son visage. Cela le protégea de la mort mais pas de la honte : il tomba au sol. Le saurien avait déjà sauté derrière son adversaire, aidé en cela par son amulette, qui augmentait sa vivacité. Gor-Zec s’apprêtait à donner le coup de grâce quand il se rendit compte qu’une hache de jet était plantée dans son corps…"

Aligax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darris
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 629
Age : 30
Localisation : Jungle Lustrienne
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Jeu 2 Fév - 1:43

C'est très bien tout ça. Tu as pas mal de talents. J'espère que la suite arrivera bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denver56
Skink
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 22/01/2012

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Dim 5 Fév - 15:14

Je viens de tout lire. J'ai bien aimé le fait que des skavens tentent de manipuler un saurus, on ne sait pas encore ce qu'ils veulent exactement obtenir de lui.
Pour l'instant, on ne sait toujours pas ce qu'est "les mystères des sables", hâte d'en savoir un peu plus. Bon courage pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aligax
Saurus
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 22
Localisation : quelque part en Lustrie...
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Les mystères des sables   Mar 14 Fév - 0:15

Groar à vous !

Merci beaucoup pour vos commentaires. Cela fait du bien de savoir que j'ai de nouveaux lecteurs et on remercie jamais assez.

Le barbu, décidé à survivre à son adversaire, avait anticipé son geste et lancé son arme de jet.
« Tu t’y attendais pas, hein, peau-bleue ! »
Le Saurus observa sa plaie, regarda le nain qui tentait de se relever et fit un geste simple avec sa hallebarde. Galbur s’écroula, raide mort, après quoi le garde du corps retira la hache de sa blessure et hurla sa victoire. Les deux bords de la plaie se refermèrent magiquement, le Slann faisant attention à son garde. Entendant le cri, le tueur de géants tourna la tête et se rendit compte qu’il était le dernier debout. En effet, le groupe des tueurs avait disparu il y avait cinq minutes. Saturés de tirs, tous avaient survécu jusqu’à atteindre le corps-à-corps, où ils avaient surpris les sauriens par leur rapidité et leur absence d’esquive. Après cinq minutes de combat, une dizaine d’entre eux étaient morts et une trentaine de saurus s’étaient effondrés. Un espace vide s’était formé autour de la formation et Cua-qan tenta un éclair. Il toucha de plein fouet mais neuf s'en sortirent. Deux attinrent finalement le stégadon. Là, ils se retrouvèrent face à un lustrien de taille plus élevée. Celui-ci en tua un directement avant d’esquiver un coup vertical. Kor-Botl, puisque c’était lui, fit alors un bond en arrière et le tueur ne comprit que trop tard le but de la manœuvre : il fut projeté vers la mer à toute allure par une grosse masse écarlate : le pied de Khatli.
« Bon sang, c’est quoi ce foutu endroit ! Comment ils ont pu nous tuer aussi vite ? Fais chier ! »
Il para de son marteau runique, Drimlir, le coup de griffe du carnosaure, avant de tenter un coup vers la tête. La bête n’eut qu’à sauter derrière le nain pour esquiver, avant de décider qu’il se lassait du combat. Il lança un coup de griffe vers son adversaire, qui voulut le parer avec son arme mais se fit balayer par la queue du monstre. Le barbu s’effondra, assommé.
Golki, le tueur, se réveilla une vingtaine de minutes plus tard, enchaîné par de solides liens en fer. Il vit que l’armée était rassemblée devant la mer autour du Slann et constata ensuite que trois autres nains étaient à côté de lui : deux brise-fers et un tueur. La pensée qui l’attint ensuite fut qu’il avait survécu à un duel face à un monstre : la honte s’abattit sur lui et il resta à observer le magicien en ruminant. Il ne pouvait se suicider, la seule façon honorable de mourir était donc de se détacher et de tuer le maximum d’homme-lézards. Heureusement, il avait aperçu son marteau sans doute gardé pour sa valeur.
« Même un saurien peut sentir la force d’une arme », songea-t-il.
Soudain, un frémissement parcourut la mer. Une immense ombre apparut sur la surface liquide et Golki se surprit à frémir d’excitation (et non de peur comme l’aurait fait un elfe). Un rugissement retentit et les skinks commencèrent à regarder autour d’eux, effrayés par les réactions à venir des monstres. Après trente secondes, le bruit cessa et des bulles commencèrent à atteindre la surface. Soudain, une espèce d’île rocailleuse se forma sur la mer, qui s’agrandit au fur et à mesure. Finalement, une tête gigantesque, plus grande que deux stégadons empilés, émergea. Après quelques instants de flottements, les premiers incidents arrivèrent : deux salamandres s’échappèrent et tuèrent une petite dizaine de skinks. Seulement, elles ne s’approchèrent pas des prisonniers et finirent par être calmées. Après un court instant, la gigantesque tortue posa sa patte sur le sol, provoquant un mini-tremblement de terre. Des skinks mirent en place des rampes en bois et l’armée commença son ascension. Le dernier à monter fut le Slann, qui était trop occupé à donner des ordres au monstre, ne pouvant le contrôler entièrement. A la fin de l’embarquement, la tortue initia un mouvement rotatif et partit à une allure impressionnante vers l’est…

Aligax


Dernière édition par Aligax le Dim 20 Jan - 15:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les mystères des sables   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les mystères des sables
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» West Castle au casino des Sables d'Olonne (85)
» Les Sables d'Olonne -/)- Horta
» Les Mystères de la Crypte
» Le Monde Des Sables [Ambassade]
» Achat Tourmaline ou Rose des sables en masses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du PPHL :: Temple des mémoires :: Background-
Sauter vers: