Forum du PPHL


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hells Island

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Darris
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 629
Age : 29
Localisation : Jungle Lustrienne
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Hells Island   Sam 18 Aoû - 15:51

Peut-être pas adapté pour une pure scène d'action mais cette musique mettra à coup sûr dans une ambiance particulière. Je te laisse juger par toi-même :
http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&v=dbbtmskCRUY&NR=1

Si je trouve autre chose interressant, je rajouterais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denver56
Skink
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 22/01/2012

MessageSujet: Re: Hells Island   Mar 21 Aoû - 18:40

Eh ben, quelle histoire interessante. ça change beaucoup de ce qu'on a l'habitude de lire sur ce genre de forum et c'est tant mieux. T'as pas mal d'imagination.
Continue comme ça/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denver56
Skink
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 22/01/2012

MessageSujet: Re: Hells Island   Jeu 23 Aoû - 14:33

Sinon, j’ai une musique que tu pourrais essayer de caser quelque part. Comme celle de Darris elle n’est peut-être pas la plus adaptée à une scène d’actions mais elle met dans une ambiance particulière.
http://www.youtube.com/watch?v=SU7k7gjmD6s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexy999
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 749
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Hells Island   Jeu 23 Aoû - 19:57

Hahaha !!!

Tu vas rire, je suis en train d'écrire et c'est justement la musique que j'avais choisis biggrin
Ce genre d'ambiance est bien plus ce que je recherche, dsl darris mais la tienne je ne vois vraiment pas où la caser, vous aurez la suite ce soir icon_mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darris
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 629
Age : 29
Localisation : Jungle Lustrienne
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Hells Island   Ven 24 Aoû - 0:17

Quoi, tu n'as pas choisit ma chanson, je te déteste ! Mad
Mais comme tu nous apportes la suite ce soir je te pardonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tecto'eko
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 770
Age : 20
Localisation : bresles,oise 60
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Hells Island   Ven 24 Aoû - 18:59

slt moi j'avais pensé a sa : ici j'adorre vraiment cette musique ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denver56
Skink
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 22/01/2012

MessageSujet: Re: Hells Island   Ven 24 Aoû - 21:51

alexy999 a écrit:
Hahaha !!!

Tu vas rire, je suis en train d'écrire et c'est justement la musique que j'avais choisis biggrin
Je vois que les grands esprits se rencontrent

Tecto'eko : très bon choix de musique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tecto'eko
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 770
Age : 20
Localisation : bresles,oise 60
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Hells Island   Sam 25 Aoû - 23:22

Citation :
Tecto'eko : très bon choix de musique

Merci beaucoup ma meilleur musique de mon meilleur film apres j'ai sa et tirer de ma serie préféré ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexy999
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 749
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Hells Island   Dim 26 Aoû - 23:26

BON ... je venais voir si ça vous avait plu, et qu'est ce que je vois ???
Mon texte n'est plus là !!! Sur le coup j'avoue avoir cru à un bug mais visiblement il y a eu un problème au moment de le poster, l'explication la plus probable est que je l'ai posté en même temps que quelqu'un et que je n'ai pas fait attention au message qui indique ce genre d'erreur avant de revenir à l’accueil ... cry

ce n'est pas trop grave, j'avais fait une sauvegarde à la moitié du texte, donc je vais tâcher de réécrire le reste demain pour cette fois la poster au soir de manière DEFINITIVE !!! Dsl de ce dérangement cher lecteurs crying
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denver56
Skink
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 22/01/2012

MessageSujet: Re: Hells Island   Dim 26 Aoû - 23:33

Ah merde c'est pas de bol !
Bon courage pour la réécriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darris
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 629
Age : 29
Localisation : Jungle Lustrienne
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Hells Island   Lun 27 Aoû - 0:38

Oui en effet c’est dommage. Je comprends mieux pourquoi tu n’avais pas publié le texte comme prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexy999
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 749
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Hells Island   Lun 27 Aoû - 11:38

Je tente quelque chose de nouveau tant que j'y suis, l'écriture de scène qui se déroule simultanément dans des lieux différents, 22h tapante ce soir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexy999
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 749
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Hells Island   Mar 28 Aoû - 0:23


Jour 28: Le visage de la guerre.

Le jour s'est levé depuis bientôt une heure sur l'île, tout le monde est prêt. Les gens se sont rassembler par escouades, ils l'attendent.. Sa voix revînt enfin pour commencer à déballer nos nouvelles et instructions dont il est le seul à se réjouir. Notre mission d'aujourd'hui consistera à défendre un quartier des ruines, contre une trentaine de soldats équipés simplement, mais soutenus par deux unités d'élites. A ces mots, la tension accumulées au fil des jours se fait plus grande encore. Il va falloir tuer des gens, pas juste des animaux enragés, des personnes. Lucas n'en a pas croisé, mais lors de son épreuves, ceux qui le regardait sur l'écran, on pu voir deux autres joueurs se faire abattre par des soldats vêtus de noirs dont ils ne savent encore rien.

Mais une deuxième annonce arrive sans leur laisser le temps d'encaisser la première. L'épreuve d'assaut de ce deuxième cycle sera particulière. En effet, un convois de véhicules blindés va parcourir l'île aux abords des campements. Il commencera par les équipes les moins biens classées pour finir par les meilleurs. Les pertes au sein du convois seront remplacées au fur et à mesure. Les équipes devant faire un maximum de dégâts avant de se replier. Bien sûr, si le convois venait à être détruit, les équipes dont le tour n'est pas encore venu ne pourraient point participer. Cette épreuve a donc initialement pour but d'offrir une opportunités aux équipes les moins chanceuses de remonter la pente. Sur ce, il termina. Quatre hélicoptères similaires à ceux qui avaient emmené Lucas vinrent et se posèrent. Chaque escouade en prit un et le court voyage vers la ville en ruine débuta. 

Les transports ne restèrent au sol que le temps nécessaire aux adolescent pour débarquer avec leurs sacs et leurs armes. On les avait largués sur une place rectangulaire d'à peu près cinquante mètres sur quarante avec une fontaine délabrée en son centre. Les bâtiments qui l’entouraient avaient chacun entre trois et cinq étages. Tristan revînt à la charge, il les informa qu'ils n'avaient qu'une heure pour se préparer à repousser le détachement ennemis qui arriverait par le nord, de plus il était temps de choisir qui serait le spécialistes du tir indirect. Ils comprirent vite de quoi il voulait parler quand Zoé découvrit un lance-grenade dans les mains de la statue qui surmontait la fontaine. Une sorte de cadeau divin ...mais un cadeau empoisonné.

Thomas : Bon ... qui veut ... cet engin infernal ?
François : Je le prend !
Lucas : Et puis quoi encore !!!
Jean : C'est vrai, sous quel prétexte tu comptes te l'approprier ?
Noémie : Ne faites pas les innocents, vous voulez juste qu'on ait rien n'est ce pas ? Aucune arme spéciale. Espèces d'égoïstes ! Vous voulez notre mort ?
Zoé : Elle a raison, Lucas, Arthur et Élisa ont des armes spéciales, pourquoi nous n'en aurions pas dans notre escouade ?
Sophie : Parce que le lance-grenades est une arme défensive peut être ?
Vincent : Et la mitrailleuse est une arme d'assaut peut être MONSIEUR ???

La tension était à son comble, les deux camps voulant avoir le dernier mot, et Lucas et François n'avait rien à dire, leur partisans se chargeaient de tout. Mais les remarques se firent plus vives, et Lucas y coupa court avant toute dégénérescence. 

Lucas : Ils ont raison ... (l'assistance se figea de stupeur face à ce rebondissement inattendu, surtout les soutiens de Lucas). François a le droit de la prendre, c'est une question d'équilibre et de partage. Nous avons une heure pour nous préparer et vous venez d'en gâcher un quart à brailler inutilement. Tous le monde en place ! Vos chefs d'escouades vont vous donner vos ordres, il est temps de nous battre...

La remarque était pertinente, François prit l'arme et le sujet fut clos, du moins, pour le moment. Le comité martial avait profité de ce quart d'heure pour mettre au point une stratégie. Ils avaient une place en ruine à tenir avec trois axes d'attaques possibles à couvrir. L'escouade Cyclone occuperait l'avenue centrale pendant que Hurricane et Typhoon défendraient les rues secondaires. Les Shaddow couvriraient leurs retraites vers la place centrale par des tirs de clouages. Les ordres étaient clairs, N'engager l'ennemi qu'en cas de force majeure, découvrir leurs unités d'élite et éventuellement éliminer leurs unités de flancs avant de se replier vers la place. Tout le monde était à son poste, se cachant nerveusement derrière des murs en ruine, des piles de débris ou autres couverts disponibles. De l'autre côté des rues, des bruits de pas cadencés résonnaient à la manière de sinistres tambours de guerre. Mais ce n'était pas la sobre mélodie qui glaçait les sang, mais ce qu'elle présageait, un affrontement contre des humains.

Au même moment, tous les chefs de groupes tinrent le même discours à leurs soldats, un discours court mais franc, sur ceux contre qui ils allaient se battre.

Lancez cette musique

Lucas : On ne gagne pas une guerre en faisant ce qui est juste ...
Arthur : ... mais en faisant ce qui est nécessaire ...
François : ... Seule la mort est injuste ...
Élisa : ... et combattre avec fair-play, n'est pas une option.

C'est alors qu'ils les virent ...

Ils avançaient par groupes de dix, parfaitement coordonnés, de vrais petits militaires. Fusil à la main,pistolet à la ceinture, tenue de combat dépourvue de protection et ce casque .... simple casque de métal mais à la visière si lugubre, noire parée d'une crâne sinistre. Ils ne les avaient pas encore vu. Les quatre martiaux restaient en contact radio permanent.

Arthur : Lucas, Ils ont dispersés équitablement leurs forces sur les flancs. Si on engage le combat maintenant on est mort. Nous devons nous replier et laisser François engager le centre pour les attirer, on aura alors le champ libre pour les prendre à revers.
Lucas : C'est trop tard maintenant, si on se replis on dévoilera notre position et on se fera tirer comme des lapins. Non, il faut leur tendre une embuscade.
François : Lucas, replis toi !!!
Lucas : Désolé, je reçois mal (grésillements).
François : L'enfoiré, il a coupé le contact. Qu'est ce qu'on fait ?
Élisa : Il finira par comprendre qu'il doit se replier non ?
François : Espérons qu'il le comprenne avant d'y être passé. Rapport des éclaireurs Élisa ?
Élisa : François a confirmé la répartition égale des forces ennemies, mais Sarah n'est toujours pas revenue ...
Arthur : Tiens nous au courant. Bon, François tu n'as qu'à prendre positions dans les bâtiments et tendre une embuscade au groupe principale avant de te replier sur le champ vers la place, attire leur attention pour les conduire droit sur notre snipers et les positions que nous avons fortifiées.
François : Et toi ?
Arthur : J'improviserai.

.....


L'effet de surprise était de son côté, le minigun avait entamé un air maudit qui avait fauché trois ennemis dés le début de l'échauffourée, mais ils s'étaient vite ressaisis et s'étaient rapidement mis à couvert. Louis et Florence se battaient bien, mais les autres avaient bien du mal. Sophie n'osait pas sortir de son couvert et Jean, mort de peur, n'ajustait pas ses tirs. Deux soldats de plus tombèrent mais la riposte fut bien pire que ce à quoi s'était attendu Lucas. Face à tant de hargne, il ordonna bien vite la retraite, à regret. Cependant, l'ordre arriva bien trop tard, dans un cri de terreur, Jean s'effondra au sol, touché à l'épaule. Ils voulurent aller l'aider mais leurs adversaires enjambaient déjà son corps pour les poursuivre. Ils durent courir, Lucas hurlait de rage dans sa tête, il venait de commettre une erreur d’ego, encore. Son devoir était de protéger ceux qui avaient sa confiance, c'est pourquoi il se retournait régulièrement pour couvrir leur retraite d'une rafale ou deux, hélas sans grands effets. Il leur fit emprunter des rues annexes dans l'espoir de les semer ou, au moins, ne pas laisser trop de ligne droite entre eux et leur poursuivant pour limiter ce tir au pigeon fuyard. Une erreur de plus hélas. Car quand ils arrivèrent sur la place, ils se précipitèrent vers le bâtiment qu'ils avaient fortifié, mais les détours les avaient conduit vers une face de celui-ci dépourvu d'entrées. Ils se retournèrent, dos au mur, pris au piège. Ça avait des airs de peloton d’exécution.

.....


François : Repliez vous ! Repliez vous !!! Ne leur tournez pas le dos, reculez, reculez ! 
Élisa : François ? François tu me reçois ???
François : On se replis vers les défenses, tu as des nouvelles pour moi ?
Élisa : Sarah est revenu, il y aurait six types qui manipulent deux sortes de tubes d'aciers derrière leurs lignes.
Arthur : Élisa, est ce que tu me reçois ? Ils les déployaient quand elle est revenue ?
Élisa : C'est exact, qu'est ce que c'est ?
Arthur : Tu pense à la même chose que moi François ?

Mais il n’eut pas le temps de répondre, au loin, deux petites explosions assourdies venaient de retentir, suivies de près par un bruit allant crissant, et de plus en plus aigu.

François : Mortiers ! A couvert !!!

Les déflagrations surprirent l'escouade Cyclone, mais nul ne fut blessé. Les impacts avaient eu lieu entre eux et leur poursuivant, créant un épais nuage de poussière en guise de couvert.

François : Courez ! COUREZ !!! Au bastion, vite !!!

Leur ennemis les suivaient au pas de course tout en restant à distance respectable, mais ils s'en fichaient. Les tirs se répétaient toutes les dix secondes et il s'en fallu de peu à plusieurs reprises pour qu'une jambe ou l'autre ne soient pas arrachées.

Arthur : J'ai pu entrer en communication avec Lucas, il est en déroute totale, tu dois être aux défenses à temps pour intercepter ses poursuivants.
François : J'ai des problème plus urgents.
Arthur : C'est pas tout, j'ai laissé passer les soldats sur le flanc droit, ils viennent sur vous eux aussi.
François : Bor.del ! Pourquoi t'as fais ça ???
Arthur : Pour détruire leur artillerie, sans ça on aura aucune chance.
François : Tu as intérêt à te grouiller pour revenir après ou je ne donne pas cher de notre cuir.

Mais le bastion était en vue, rapidement l'escouade enjamba leur tranchées improvisée, indéfendables contre des mortiers. Ils étaient presque à l'intérieur, mais leur poursuivant avaient le champ libre, ils se mirent en joue. Les détentes furent pressées et les crânes volèrent en éclats. Tels des masses inertes, leurs corps sans vie s'étalèrent de tout leur long sur le sol glacé ... les Shaddow venaient de stopper l'avancée des soldats sur la place. Élisa félicita son nouveau fusil de précision de deuxième catégorie, disposant d'une lunette et d'un magasin de bien meilleur qualité, quand Arthur la contacta panniqué.

Arthur : Élisa, casse toi ! Quitte le toit, vite !!!
Élisa : Mais, je dois continuer à les couvrir !
Arthur :  Tu as révélé ta position, si toi et tes hommes ne fichez pas vite le camp, c'est le ciel qui risque de se couvrir si tu vois ce que je veux dire !!!

A travers le talkie-walkie, Arthur l'entendit hurler un « merde » tonitruant et donner ses ordres.

.....


Nathan : Pourquoi on n'a rien fais ? On aurait pu les massacrer dans leur dos en quelques secondes au lieu de les laisser bêtement passer en nous cachant comme des lapins ...
Arthur : Je ne partage pas ta certitude, notre priorité est l'élimination de ces mortiers.
Camille : Que fait on alors ?
Arthur : Suivez les discrètement, attendez mon signal pour attaquer et les prendre en étau entre le bastion et vous.
Thomas : Tu vas attaquer leur artillerie seul ?
Arthur : J'ai moins de chance de me faire repérer, attendez mon signal pour lancer votre attaque, restez cachés d'ici là.
Aurélien : Quel signal !?
Arthur : vous comprendrez, j'en suis sûr.

Sur ce, il pris congé d'eux et fonça en direction des détonations. Un peu inquiet, le reste des Typhoon se lança à la poursuite de leurs proies, les chassés devenus chasseurs. Il ne mit pas longtemps à les trouver. Ils étaient bien six comme l'avait renseigné Sarah, et leurs munitions étaient gentiment posées à côté d'eux dans le cratère où ils s'étaient déployés. Arthur savait comment les éliminer tous d'un seul coup. Mais il ne savait pas s'il en était capable psychologiquement. Dans sa tête les choses se bousculaient, si personne n'était capable de faire ce qui était nécessaire, alors c'était à lui de devenir un monstre, c'était à lui de souffrir, c'était à lui de porter le pire des fardeaux : la culpabilité. Il dégoupilla la grenade, compta jusqu'à cinq sur ses doigts, comme pour ralentir le temps, en espérant que cet instant n'arrive jamais. Puis lança la grenade au phosphore dans le cratère.

.....


Lucas se retourna lentement, du moins il le cru tant l'instant semblait figé. Quelques dixièmes de secondes de plus, et il ne resterait des Hurricanes que des passoires dégoulinantes de sang empestant la peur. Il y eu un grand flash, ils devinrent sourds ... était ce cela la mort ? Bien sûr que non, un tir de lance-grenade venu des fenêtre de l'étage avait « dispersé » leurs assaillants.

François : Reste pas planté là abrutis, faites le tour, on doit tenir jusqu'au retour des Typhoon !!!
Lucas : Mais ...
François : Oui c'est ça, de rien, maintenant grouille toi ! J'ai mes propres fesses à sauver.

Lucas se ressaisit, plus question de commettre une autre erreur. En contournant le bâtiment, il comprit vite qu'une quinzaine de soldats ennemis avaient pris position dans leurs tranchées de l'autre côté de la place. Lucas, Florence, Sophie et Louis prirent positions aux côté des autres. Le toit du fort était en miette, anéanti par les tirs de mortiers visant les Shaddow. Ceux-ci avaient pu évacuer à temps et défendaient maintenant la bâtiment derrière le couvert des fenêtres du rez de chaussé. La situation empirait, Zoé fut touchée au ventre et Florence du la traîner à l'arrière pour lui administrer les premiers soins, ses cris d'agonies n'étaient pas des plus encourageant quand au sort qui les attendait.

C'est alors qu'un événement fit basculer le cours des choses, une puissante détonation parvient des rues environnantes, les mortiers étaient détruits, presque aussitôt les Typhoon sortirent de leurs cachettes et assaillirent les arrières de l’ennemi, alors que leur camarades, prenant conscience de la situation, se lançait également à l'assaut. Pris entre deux feu, leur adversaires ne purent opposer de résistance sérieuse. Et alors qu'il n'en restait plus que quatre, terrés au fond d'un trou, une ombre surgit de nul part et plongea dans celui-ci. Tout le monde accouru pour voir de quoi il en retournait, prêt à abattre toute menace. Mais la vision d'horreur les figea tous. Au centre des quatre ex-survivants, la forme qui était accroupis, une main à terre, tenait encore tendue une épée. Comme dans une mauvaise histoire d'horreur, les têtes des quatre, se détachèrent lentement. Elles vinrent rouler à terre avant d'être suivies par leurs corps respectifs, tranchées nettes. Arthur, se contenta de dire, d'une voie dénuée de sentiments si ce n'est de fatigue :

« Cette lame ... est vraiment bien affûtée. »


Dernière édition par alexy999 le Sam 28 Déc - 20:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darris
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 629
Age : 29
Localisation : Jungle Lustrienne
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Hells Island   Mar 28 Aoû - 1:05

Bon bah comme tu peux le deviner, ça m’a plu. Je dirais même que ça m’a foutrement plu !
En lisant avec la musique derrière j’en avais des frissons.
Les choses sérieuses semblent vraiment avoir commencé là ! ça va saigner mouahahaha !

Comme disait un inconnu quelques textes plus tôt : « Intéressant ... le sujet B14 est vraiment très intéressant. » Je rajouterais qu’Arthur devient même inquiétant.
Ah et puis, on a une blessée, elle va peut-être finir par mourir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexy999
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 749
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Hells Island   Mar 28 Aoû - 2:33

Darris a écrit:
Je dirais même que ça m’a foutrement plu ! En lisant avec la musique derrière j’en avais des frissons.

Des frisson ??? Je prend cela pour un compliment ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darris
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 629
Age : 29
Localisation : Jungle Lustrienne
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Hells Island   Mar 28 Aoû - 16:05

C'était tout à faitun compliment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denver56
Skink
avatar

Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 22/01/2012

MessageSujet: Re: Hells Island   Mar 28 Aoû - 16:22

Oui j'avoue que moi aussi ce nouveau texte m'a bien plu.
A quand la suite ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexy999
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 749
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Hells Island   Ven 31 Aoû - 22:07

Jour 29: Thomas

L'ambiance est comparable à un hiver nucléaire. Jean est mort, il respirait encore quand on la retrouvé là où Lucas avait battu en retraite, mais il n'a pas survécu au voyage de retour. Autant dire que ce deuxième cycle commence bien. Zoé est grièvement blessée, sa guérison sera longue et coûteuse. Nous avons retiré leurs masques à ceux que nous avions tué, des enfants, que des enfants ...

Tous affichent des traits asiatiques et devaient avoir entre douze et seize ans à peu près. Oui, ils voulaient nous tuer, mais personne n'arrive à se faire à l'idée que nous, nous avons tué, et que nous tuerons encore de ces gamins plus jeunes que nous. Bien sûr, on s'est demandé où ils avaient pu recruter ainsi des centaines, peut être même des milliers d'enfants soldats pour servir leurs jeux ignobles. L'explication la plus probable à été donnée par Sarah : Depuis la loi sur l'enfant unique en Chine, les parents veulent à tout prix avoir un fils pour des raisons économiques, culturelles et sociales. Ainsi les filles commencent à se faire rares, l'équilibre est rompu là bas. C'est vrai que de prime abord ça n'explique pas les enfants soldats, surtout des garçons, mais son raisonnement tient la route. Si tous les couples qui adoptent n'ont plus la possibilité de prendre un garçon au profit d'une fille, l'équilibre se rétablira un peu. Ainsi ceux qui ont organisé cette boucherie ont du passer un contrat avec le gouvernement chinois, déjà que les communications de la Chines vers l'extérieur ne sont pas grandioses, personne ne découvrira jamais rien si toutes ces « réquisitions » ont eu lieux dans les campagnes, surtout si c'est bien le gouvernement lui même qui est derrière tout ça. Encore un fait bien morbide, qui vient s'ajouter à longue liste de nos raisons de désespérer.

Mais quelque chose de bien pire que le désespoir nous tient, la peur. Arthur devient plus étrange chaque semaine passée ici. Chaque nuit, nous l'entendions pleurer, incapable de dormir, mais ces derniers jours il sort carrément du dortoir pour s'éloigner dans la forêt d'où on perçoit parfois ses hurlements. Nul ne sait dire de quoi il souffre, mais le plus aberrant est qu'en journée, il ne présente aucun signe de fatigue ou de sentiments quelconques, il reste froid et sérieux. Il se transforme petit à petit en une sorte de psychopathe insensible et pourrait bien un jour, se retourner contre nous.

Ce qui nous a été présenté aujourd'hui, n'a fait que renforcé ce sentiment. Tristan s'est mis en tête de nous présenter un personne de chaque équipe qu'il comparerait à un dieu de la mythologie grecque, cet événement a eu lieu lors du repas, tout le monde était présent autours de l'écran lorsque ça commença.

En premier, on nous présenta un garçon de l'équipe française. Il était grand, assez imposant, sur les extraits vidéo, on le voyait avec une mitrailleuse, donnant ses ordres derrière les lignes. Il fut présenté comme un leader absolu pour son équipe, un dictateur politique et militaire qui ne tolérait aucune insubordination. On le compara à Zeus, le dieu suprême. A chacun des « dieux » on accordait un présent, le sien fût toutes les données tactiques relatives aux autres équipes encore en jeu. Un avantage incomparable.

Le second fut un irlandais maniant un lance-grenade et un lance-flamme, il devint Apollon, dieu du soleil et du feu. Il reçut l'autorisation d'acheter des munitions incendiaires pour son équipe. Il fut suivi d'un Suisse, baptisé du nom du dieu des enfers, Hadès. Ce spécialiste du corps à corps, avait trahis et assassiné en public de sang froid un de ses frères, juste parce qu'il avait la préférence de l'autre moitié du groupe. Il reçut un large bouclier à l'épreuve des balles à utiliser avec sa lame. L'annonce de son dénouement glaça un peu plus les cœur, je n’osais imaginé François ou Lucas s’entre-tuer pour un pouvoir si insignifiant.

En quatrième, vint une espagnole. Elle était le sniper de son équipe et avait abattu tellement d'ennemis seule et isolée, qu'elle fut nommée Artémis, déesse de la chasse et de l'arc. Elle obtint une sorte cape d'illusion, une technologie de camouflage optique apparemment. Ensuite il y eu Athéna, déesse de le sagesse. Elle a, seule, mis en place un système politique où elle gère absolument tout mais de manière équitable et juste. Elle fut récompensé par le casque de visions, un appareil munis de toutes sortes de visions : zoom, nocturne, infrarouge, ... ce genre de choses en somme. C'était l'allemande au minigun qui s'était battu aux côtés de Lucas lors de son épreuve.

Nous attendions notre tour avec impatience, qui donc avait parmi nous avait les qualités requises pour être comparable à un dieux ? La révélation dépassa tout ce à quoi nous aurions pu nous attendre. Arthur était Arès, le dieu de la guerre sous toutes ses facettes. Guerrier et stratège. De courts extraits suivirent, ceux du chenil, de la traque du Red Skull, de la défense contre les chien ou encore de sa contemplation du cratère des mortier en flamme, ses ennemis courant en tout sens, brûlant vifs. Tous les regards se braquèrent sur l’intéressé, et pour la première fois, il pleurait devant nous. 

L'exposé continuait, on le dépeignait comme maître de guerre absolu, capable de distinguer qui devait diriger en temps de guerre et de en temps de paix. Deux chiens de guerre allait donc lui être attribués. Cette annonce détourna l'attention générale. 

Camille :
 Deux quoi !?


Dernière édition par alexy999 le Sam 28 Déc - 19:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darris
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 629
Age : 29
Localisation : Jungle Lustrienne
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Hells Island   Sam 1 Sep - 15:48

Pas mal d'associer un dieu à un membre de chaque équipe.
Apparemment, Arthur a l'air de mal supporter être Mars.
Par contre Zeus, Apollon, Hadès, Artémis et Athéna sont les noms grecs. Seul Mars est un nom latin(son homologue grec est Arès), c'est normal ?


Dernière édition par Darris le Sam 1 Sep - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexy999
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 749
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Hells Island   Sam 1 Sep - 15:52

Oui je sais ^^
Le problème c'est que j'avais peur que Arès soit trop facilement confondable avec Hadès. Maintenant si ça choque trop je peux remettre le nom grec.

Edit: Finalement j'ai laissé Arès Wink


Dernière édition par alexy999 le Dim 2 Sep - 3:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darris
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 629
Age : 29
Localisation : Jungle Lustrienne
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Hells Island   Sam 1 Sep - 16:19

Personnellement, moi ça ne me choque pas. C'est vrai qu'on peut confondre entre Arès et Hadès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexy999
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 749
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Hells Island   Dim 2 Sep - 16:13

Jour 30 : Sarah

Youpie ... le monde part en sucette. Les événements d'hier n'ont été que pure folie. Après la nomination d'Arthur à ce titre stupide, les choses se sont accélérées. Personne ne s'est vraiment soucié d'un anglais bricoleur devenu Héphaïstos et pouvant acheté des upgrades de chargeurs, viseurs, rechargements, lunettes, ... pour son équipe ou d'une danoise sniper, aimé de tous et médecin qui a gagné la gratuité du matériel médicale pour son équipe. Seul importait Arthur, le dieu de la guerre ...

Je suis resté devant l'écran pendant que tout le monde commençait à se disputer dans son coin par petit groupes, c'est ainsi que j'ai appris que les hollandais n'étaient plus et que de nombreuses victimes les avaient rejoint. Nous étions derrière les Espagnols et les anglais, les allemands décrochaient la première place. C'était sans compter sur le bonus annulant les morts, nous étions les seuls à l'avoir trouvé en prenant nos ennemis à revers, nous venions de passer à la seconde place. Quand on y pense, ces objectifs secondaires étaient soit liés à des actes de courage et de bravoure, soit à des actes de génie militaire, pas étonnant qu'avec Arthur qui tirait les ficelles, nous décrochions ce bonus à chaque fois.

Même au sein des deux groupes les avis sont partagés, bien que d'un point de vue général les proches de Lucas soutiennent Arthur de manière mitigée alors que ceux de François lui sont complètement opposés, ils pensent que cela ne nous attirera que des ennuis. Les Typhoon, d'ordinaires neutre au sein des discordes, sont les seuls à défendre la cause d'Arès. D'ailleurs je me demande bien où il est passé, il est parti directement après sa nomination, effondré. On ne la plus revu depuis, certains disent même qu'il n'a pas dormi ici cette nuit. Plus j'y repense, plus je revois son visage trempé par les larmes, plus je me demande s'il ne s'est pas mis à pleurer bien avant sa nomination. Avait il un pressentiment, ou alors était ce autre chose, quelque chose m'échappe.

Mais l'hélico de ravitaillement est arrivé, un container massif accroché sous son ventre. On n'a pas eu besoin de l'ouvrir pour savoir ce que c'était. Dés que l'appareil est reparti, Aurélien s'est approché doucement et a entrouvert la grille. Au début on a eu peur, mais on a vite réalisé que les dons d'Arès étaient deux gros poltrons. Ils se terraient au fond de leur cage et avaient peur d'en sortir. Deux gros timides, s'en fut trop pour François qui explosa de rage.

François : Bor.del ! Ils se foutent de notre gueule, grâce à l'autre con on va devoir se coltiner deux de ces monstres. Butons les !!!
Lucas : Dis pas de conneries, on a peut être reçu le meilleur avantage d'entre tous !
François : Des couilles oui ! Les autres ont toutes nos infos, des capes de camouflages, des lunettes qui voient tout, de super armes, des médoc gratos ... et nous on a ces putain de clebs qui nous boufferont à la première occasion !!!
Lucas : Les chiens sentent ce que personne ne peut voir, ils peuvent suivre des pistes, détecter des pièges et plein de menaces, je sais que tu les hais depuis la mort de Charlotte, mais ceux la n'y sont pour rien, ils combattront à nos côté plus loyalement que n'importe qui d'autre.
François : Et qui va payer pour les nourrir tes sales rosses ?
Lucas : T'es vraiment un enfoiré, on gaspille suffisamment de bouffe à chaque repas, mais vas y je t'en prie, dis le tout de suite que tout ce que tu veux c'est te venger sur ces pauvres bêtes salopard !!!
François : Viens me dire ça en face trou duc' !

Et encore une fois, ce fut le chaos, ce qui aurait du être un moment festif se transforma en dispute générale qui gagna vite en intensité. Certaines personnes commencèrent même à s'empoigner. Tout pouvait basculer, quelques secondes de plus et Lucas aurait exploser le nez de François. Tout ça pour un simple différent lié aux chiens, qui, terrorisés par toute cette agitation, continuaient à se terrer au fond de leur cage. Quelques secondes de plus et la situation aurait dégénéré, des armes auraient même pu être sorties. En fait, François avait déjà la main posée sur son pistolet, mais quelque chose le retint. Petit à petit, les voix se turent, Lucas et François en dernier lieu. Tous regardaient à présent vers la cage, Arthur était revenu, et il se tenait à genoux devant les chiens. Ils les avait fait sortir avec deux beau morceaux de viande pris dans le garde manger, et les chiens affamés s'en régalaient en battant l'air de la queue.

Arthur :
 je crois que je vais t'appeler Deimos, et toi ce sera Phobos, comme dans la mythologie ... les deux fils d'Arès.


Dernière édition par alexy999 le Sam 28 Déc - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tecto'eko
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 770
Age : 20
Localisation : bresles,oise 60
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: Hells Island   Dim 2 Sep - 21:59

Géniale j'adorre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darris
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 629
Age : 29
Localisation : Jungle Lustrienne
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Hells Island   Lun 3 Sep - 2:28

Hé hé, ça aurait pu dégénéré très vite. Bon texte pour ne pas changer.
finalement je crois que ces noms là pour les chiens étaient le choix le plus judicieux. D'un côté, en leur donnant ces nms, on peut très bien imaginer qu'Arthur à accepter son rôle d'Arès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alexy999
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 749
Age : 22
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: Hells Island   Lun 3 Sep - 15:07

alexy999 a écrit:
Plus j'y repense, plus je revois son visage trempé par les larmes, plus je me demande s'il ne s'est pas mis à pleurer bien avant sa nomination. Avait il un pressentiment, ou alors était ce autre chose, quelque chose m'échappe.

^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hells Island   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hells Island
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» [R] Hells Island
» Hells Island
» Let's Go Island - Lost on the Island of Tropics
» Monkey island copieur ou pas
» The Curse of Monkey Island

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du PPHL :: Temple des mémoires :: Récits-
Sauter vers: