Forum du PPHL


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Lézard fou tome.1 : La naissance d'un Tiran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nanacraft
Skink
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 213
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Le Lézard fou tome.1 : La naissance d'un Tiran   Ven 27 Mar - 19:26

Salut, je me lance dans les histoires avec des Sakamins, et voici le premier chapitre de mon premier "livre" si on peut dire, bonne lecture et n'hésitez pas à critiquer :
Le Lézard fou :
La naissance d’un Tiran
Prologues :
« _A mon signal… CHARGEZ !!!
_YAAAAA !!! »
Le combat acharnait débuta…
Les têtes roulaient, le sang coulait… Le tonnerre grondait, la pluie tombait… La rage du combat se lisait dans les yeux de chacun des soldats.

Un guerrier tomba, mort, le cœur transpercé… dans son dernier souffle, il dit : « Mon fils, Cimen, ma femme, je ne l’ai révéré plus jamais… Adieu mon ami…
_Ciciol ! Non ! Ne... ne dit pas ça ! » Hurla son ami les yeux remplis de l’armes… mais… c’était trop tard, le Saurus avait déjà quitté le monde des vivants pour rejoindre celui des morts… « Skreet… espèce d’ordure ! » continua-t-il plein de colère, s’adressant à un autre homme…

La conquête de la Lustrie a commencé, les Hommes-Lézards doivent la protéger, les Skavens, s’en emparer…

Chapitre 1 : L’engagement
15 ans plus tard…
« _C’est décidé…
_Quoi donc, Cimen ?
_Je pars, je vais rejoindre l’armée, aider ma nation…
« Et tuer tous ces sales rats ! » dit-il en son for intérieur.
_Ci… Cimen ? Tu veux partir maintenant ? Mais tu… tu n’as que 16 ans tu peux attendre encore 2 ans avant ton service obligatoire !
_Cher tante, je t’aime et tu le sais bien ! Mais à quoi bon rester ici parqué comme du bétail au fond de ce trou perdu ?! Je vais préparer mes affaires, je pars demain… »
Le jeune Saurus monta alors dans sa chambre sans dire un mot.
La tante resta, là, sans bouger… Puis se leva, haussa le ton pour que son neveu l’entende de là où il était : « Je sors, je vais chez Culub, je reviens dans 2 ou 3 heures ! » finit-elle par déclarer. Elle n’obtint aucune réponse, elle avait l’habitude, son neveu ne lui parlait gère souvent… Alors, elle se leva, pensif, et partit chez son amie.

Quant Culub, son amie, la vue, elle sourit et l’accueillit à bras ouverts, la pauvre tante se mise à pleurer, Culub, alors, enleva son sourire et vint la réconforter.
« _Ma pauvre fille ! Que t’arrive-t-il ? C’est Cimen ? dit-elle.
_Ou… oui, il… il a décidé de partir… répondit la pauvre Saurus essuyant ses larmes.
_Déjà ? Je te comprends… moi aussi mon mari est partit à la guerre, il y a fort longtemps… ha… il y a fort longtemps… Mais ne t’en fait pas ! C’est un jeune garçon plein de courage, il va s’en sortir !
_Là n’est pas le problème, c’est que j’ai peur qu’il fasse une bêtise… Quand il était petit il parlait tous seul, d’un certain « Skreet », et le pire c’est que… dès qu’il voyait un rongeur, un rat, un écureuil, il fallait que Cimen le fasse souffrir, ou même… le tuer… »
Culub en resta bouche-bée, comment ne pas s’inquiéter quand un jeune garçon (âgés de 7 ans à l’époque) fait des choses comme cela ?! Mais si la décision du jeune Lézard était de partir… alors, personne ne pouvait le faire changer d’avis…
_Ça doit être à cause de son traumatisme… ce n’est pas facile pour lui tu sais… déclara-t-elle enfin.
_Je sais bien…

Le lendemain, la tante remise de ses émotions, accompagna son neveu jusqu’à l’endroit où il devait prendre son bus-Stégadon.
Elle l’embrassa plusieurs fois avant que Cimen monte sur le Stégadon, alors, le Skink-chauffeur donna un petit coup à la grosse bête pour la faire avancer. Le Stégadon avança, transportant plusieurs jeunes Saurus volontaire.

« _Salut, je m’appelle Icim, et toi ? déclara un des Saurus à Cimen pendant le voyage.
Le jeune Icim n’obtint pas de réponse, déçu, il retenta sa chance :
_T’es pas très causant, toi !
Cimen ne lui répondit toujours pas, il lui montra juste un regard exaspérer.
_Bon, je vois, bah… si t’a envie de causer, viens me voir… » Finit le Saurus.
« Je n’ai pas que ça à faire, je dois m’intégrer dans l’armée, monter vite de rang, et tué toutes ces sales vermines ! » Pensa Cimen en lui-même.

Son voyage venait à peine de débuter, il ne savait rien de ce qu’il attendait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teotiqax
Apu-Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 908
Age : 1019
Localisation : Zlatlan
Date d'inscription : 19/09/2011

MessageSujet: Re: Le Lézard fou tome.1 : La naissance d'un Tiran   Sam 28 Mar - 13:22

Je dois malheureusement te faire cette remarque très rapidement: il y a trop de fautes, beaucoup trop. Regarde ce passage, les corrections sont en gras:
Nanacraft a écrit:

« - À mon signal… CHARGEZ !!!
_YAAAAA !!! »
Le combat acharné débuta…
Les têtes roulaient, le sang coulait… Le tonnerre grondait, la pluie tombait… La rage du combat se lisait dans les yeux de chacun des soldats.

Un guerrier tomba, mort, le cœur transpercé… dans son dernier souffle, il dit : « Mon fils, Cimen, ma femme, je ne les reverrais plus jamais… Adieu mon ami…
-Ciciol ! Non ! Ne... ne dit pas ça ! » Hurla son ami les yeux remplis de larmes… mais… c’était trop tard, le Saurus avait déjà quitté le monde des vivants pour rejoindre celui des morts… « Skreet… espèce d’ordure ! » continua-t-il plein de colère, s’adressant à un autre homme…

Voilà, en une seule lecture superficielle ton premier paragraphe corrigé. Je te conseille pour éviter ça d’utiliser un traitement de texte, voire même de prendre un petit bouquin qui résume les règles de conjugaison. De plus fais très attention aux verbes car tu avais pris le verbe « révérer » plutôt que « revoir » à un moment.

Ensuite ce n’est pas vraiment sur les fautes mais je te conseille également d’éviter de mettre trop de points de suspension, surtout dans la narration.

Enfin, et là ça n’a rien à voir avec du français mais plutôt avec du fluff: les HL sont asexués donc il n’y a pas de femme, d’homme, les sakamins ne peuvent pas avoir d’enfants. Il n’y a que des frères de mares qui sortent des bassins de frais entièrement constitué et ces frères de mares forment un seul régiment. Les Saurus, par ailleurs, ne s’engagent pas pour la guerre: ils sont nés pour ça et ne savent faire que ça. Ils grimpent les échelons selon leur âge (et vu qu’ils ne meurent pas de vieillesse généralement certains comme Kroq Gar ont dans les 7000 ans) et c’est comme ça qu’apparaissent les SAS et les VSS (en dehors de certaines exceptions). Et enfin, les saurus ont un vocabulaire très limité contrairement aux skinks et aux slanns (qui d’ailleurs ne se renouvèlent aucunement pour ces derniers).

Si tu veux plus d’informations sur les Hommes Lézard je te conseille d’aller sur le site de la Bibliothèque Impériale, il est assez complet.


Ah et je ne pense pas que des HL connaissent les prénoms de skavens, tout ce qui les préoccupe c’est des les éliminer (tant que j’y pense évite de désigner HL et skavens par « homme » ça induit en erreur) de plus, ils ne partagent pas la même langue et les skavens n’utilisent pas d’arc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanacraft
Skink
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 213
Localisation : Lorraine
Date d'inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Re: Le Lézard fou tome.1 : La naissance d'un Tiran   Lun 6 Avr - 21:39

Bon, je continue en essayant de respecter le fluff et de faire moins de fautes biggrin :

Chapitre 2 :
Le tueur de Skavens
Le régiment de 5 Stégadons transportant 10 Saurus chacun avançait pour le mieux, ils arrivaient à l’orée d’une des vastes jungles de Lustrie. Ils devraient bientôt arriver au camp d’entrainement. Cimen était resté muet tout le long du voyage, il était plutôt du genre inexpressif.
Tout allait pour le mieux, les Stégadons devraient leur ouvrir la voix avec leur imposantes pattes qui écrasaient tout sur leur passages. On entendait les oiseaux chanter, le vent souffler et le soleil briller. Le régiment allait bientôt faire une pause près d’un coin d’eau pour désaltérer les Stégadons fatigués. Le Stégadon en tête de troupeau transportait Cimen et le jeune Icim qui avait abordé Cimen au début du voyage.
« Voilà un coin d’eau, on devrait... » Icim n’eu pas le temps de finir sa phrase que quelque chose d’énorme vint les percuter de plein fouet faisant basculer le Stégadon qui tomba, mort. Cimen vola quelque mètres plus loin, inconscient.
Il se relevât avec un mal au dos, essayant de trouver la chose qui les avaient percuter, se qu’il vit, lui coupa le souffle : tout ses compagnons sur le Stégadon étaient morts ! Sauf, Icim ! Il respirer encore ! Cimen devait l’aider ! Avant qu’il n’ait pus réagir un autre projectile le survola percutant et tuant un autre Stégadon et ses Saurus. Quel horreur !
Une embuscade ! De... De la Malepierre ?! Des Skavens !!!Se dit Cimen horrifié !
Ils n’étaient plus qu’une trentaine et trois Stégadons encore en vit !
Des hordes de Skavens sortirent des buissons : au moins 40 ! Et ces vermines avaient une catapulte à Malpierre !!!
« Tous avec moi ! ordonna Cimen, Montez sur les Stégadons et chargez les Skavens !
Il grimpa sur un Stégadon transportant 10 Saurus et prit les reines, chargeant les Skavens. Il se retourna et vit un Stégadon prendre la fuite avec des Saurus sur le dos, l’un lui cria : « Nous préférons retourner dans nos famille et vivre encore longtemps plutôt que mourir ici ! »
Lâche ! Pensa  Cimen la rage dans les yeux !
Les deux derniers Stégadons chargèrent les Skavens, celui ne transportant pas Cimen et Icim toujours dans le comas fonça vers la catapulte la défonçant, mais malheureusement, il partit vers le monde des morts emportant ses cavaliers et au moins 10 Skavens !
« Quel horreur ! Nous ne sommes plus qu’une dizaine sur le champ de bataille ! » hurla Cimen horrifié.
Le dernier  Stégadon continua sa charge mais trébucha vite sous la douleur des lames Skavens le transperçant ! Il tomba écrasant environ une dizaine de Skavens. Heureusement, aucun des cavaliers Saurus ne mourut  lors de cette chute.
Ils se relevèrent avec grande peine et constatèrent que des Skavens les encerclaient prêt à leur sauter dessus ! Ils continuèrent le combat le combat et beaucoup périrent, des Skavens comme des Saurus. Cimen portait Icim, réveillé mais paralysé sur son dos et tuait le plus de rats. Quel courage ! On aurait dit un diable incarné !
À la fin du combat, il tomba de fatigue, entouré de cadavres de Skavens et de Saurus, lui et Icim étaient les seuls survivants... Icim ne pût retenir quelque larmes, tous ses compagnons étaient morts !

Ils reprirent le chemin du camp malgré la fatigue, Icim était toujours sur le dos de son héros.
« _Merci... dit enfin Icim.
_Hummm... lui répondit Cimen toujours aussi bavard.
_Tu sais quoi, je vais te trouver un surnom ! souri Icim.
_Non, vaut mieux pas.
_Mais si ! Mais si ! Ce sera... « Cimen, le tueur de Skavens ».
_... Il ne répondit rien, le surnom ne lui déplaisait pas trop...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Lézard fou tome.1 : La naissance d'un Tiran   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Lézard fou tome.1 : La naissance d'un Tiran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fan-Fiction] La Civilisation Xalean: Tome 1
» 1500 points Homme lézard
» [Fan-Fiction] L'histoire de skiro tome 2 :sanita
» Un lézard pointe sa queux à l'horizon ! :P
» [Fan-Fiction] L'Héritage: Tome 1, Sokar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du PPHL :: Temple des mémoires :: Récits-
Sauter vers: