Forum du PPHL


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Questions pour un background.

Aller en bas 
AuteurMessage
Crazy frog
Skink
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 22
Localisation : Montauban
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Questions pour un background.   Lun 25 Juin - 20:49

Bonjour tout le monde! Je suis désolé si je ne suis pas dans la bonne section, mais il me semble que si. Confused
Alors voilà, je vais commencer une armée de lézards, mais je n'ai pas encore le LA, et je ne connais pas vraiment bien l'armée.

En attendent d'avoir mes figs, je suis en train de créer le background de mon armée a thème "Terres du sud+désert" J'ai parcouru rapidement le forum, mais j'ai encore quelques questions persistantes.

Donc je commence:
-Est ce que toutes les citées temples sont répertoriées? Peut-on en créer une pour son fluff?
-Peut il y avoir des bassins de frais dans une citée "pas très grande"?
-Comment ont été peuplées les terres du sud par les homme lézards?
-Y a t il eut des Slans de première génération dans les terres du sud? Et si oui pourquoi?
-Pourquoi n'y a t il pas beaucoup de saurus en terre du sud?
-Il existe des bassins de frais pour les skinks, saurus, kroxigors, mais en existe-t-il de spéciaux pour les kuraq ou ils sont avec les saurus?
-Est ce qu'un kuraq peut "evoluer" en kuraq kaq ou sont ils deux races distinctes?
-Les prêtres skinks sont-ils nés dans les bassins de frais avec les skinks normaux?
-Y a-t-il différentes catégories de villes hommes lézards?
-Les saurus peuvent-ils s'asseoir au sol? (celle là est étrange, mais essayez d'imaginer un saurus assis.) scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzi-Bitzi
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 21
Localisation : Dunkerque (nord)
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: Questions pour un background.   Mar 26 Juin - 14:41

Beaucoup de questions !
Je ne peux pas répondre à toutes car je ne suis pas très calé en BG, mais j'ai quelques réponses.

Citation :
-Est ce que toutes les citées temples sont répertoriées? Peut-on en créer une pour son fluff?
Oui, il n'en reste que 4. Cependant tu peux en inventer une plus petite (mais garde à l'esprit qu'elle ne devra pas être trop importante).

Citation :
-Peut il y avoir des bassins de frais dans une citée "pas très grande"?
Oui, les bassins peuvent être partout. Il n'est pas rare qu'ils soient en dehors des cités.

Citation :
-Il existe des bassins de frais pour les skinks, saurus, kroxigors, mais en existe-t-il de spéciaux pour les kuraq ou ils sont avec les saurus?

Citation :
-Est ce qu'un kuraq peut "evoluer" en kuraq kaq ou sont ils deux races distinctes?
Les kuraq sont des saurus vieux et les kuraq kaq sont des saurus TRES vieux. Ils naissent donc dans les mêmes bassins.

Citation :
-Les prêtres skinks sont-ils nés dans les bassins de frais avec les skinks normaux?
Oui, mais dans ces cas là, il n'y en a généralement qu'un ou deux qui nait.

Citation :
-Les saurus peuvent-ils s'asseoir au sol? (celle là est étrange, mais essayez d'imaginer un saurus assis.)
J'avoue que je ne me suis jamais posé la question. Je pense que oui, ils ne doivent quand même pas passer leur vie debout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiktaq'to,Maître des Cie
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 618
Age : 25
Localisation : Laval
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Questions pour un background.   Mar 26 Juin - 15:05

Je me permet juste de completer les réponses de Itzi-Bitzi en rouge

Itzi-Bitzi a écrit:
Beaucoup de questions !
Je ne peux pas répondre à toutes car je ne suis pas très calé en BG, mais j'ai quelques réponses.

Citation :
-Est ce que toutes les citées temples sont répertoriées? Peut-on en créer une pour son fluff?
Oui, il n'en reste que 4. Cependant tu peux en inventer une plus petite (mais garde à l'esprit qu'elle ne devra pas être trop importante).

Citation :
-Peut il y avoir des bassins de frais dans une citée "pas très grande"?
Oui, les bassins peuvent être partout. Il n'est pas rare qu'ils soient en dehors des cités. la majorité sont à l'extérieur
Citation :
-Il existe des bassins de frais pour les skinks, saurus, kroxigors, mais en existe-t-il de spéciaux pour les kuraq ou ils sont avec les saurus?
Alors les skinks et kroxigors naissent dehors dans les bassins de frais et les saurus dans des bassins à l'intérieur des pyramides et temples. pour les kuraq ce sont juste des vieux saurus Itzi-Bitzi avait déjà répondu.
Citation :
-Est ce qu'un kuraq peut "evoluer" en kuraq kaq ou sont ils deux races distinctes?
Les kuraq sont des saurus vieux et les kuraq kaq sont des saurus TRES vieux. Ils naissent donc dans les mêmes bassins.

Citation :
-Les prêtres skinks sont-ils nés dans les bassins de frais avec les skinks normaux?
Oui, mais dans ces cas là, il n'y en a généralement qu'un ou deux qui nait.

Citation :
-Les saurus peuvent-ils s'asseoir au sol? (celle là est étrange, mais essayez d'imaginer un saurus assis.)
J'avoue que je ne me suis jamais posé la question. Je pense que oui, ils ne doivent quand même pas passer leur vie debout. Je pense qu'il sont comme nos chats et chiens donc oui il me semble possible

Pour les Terres du Sud on faite on ne sait pas grand chose car elle est coupé de la lustrie mais il n'y plus de slann de première génération le dernier était Kroak(je ne sais pas si ils y sont venus) mais il reste un peu de la dernière génération (5eme).Les habitants des Terres du Sud sont essentiellement peuplé de skinks , il me semble mais il faut de confirmé ou non que les peu de saurus qui y sont les rares qui naissent car les bassins de saurus ne sont plus fertiles sauf ceux des gardes des Temples ils sont un peu capricieux.

Si tu compte faire une armée d'une cité moindre importance tu peux enlevé slann et saurus car ils habitent et naissent que dans des cité-temples .Ta cité sera exclusivement gardé par des skinks et de temps en temps (des millénaires) un slann pourrait resté quelque temps a méditer (100 ans ) enfin bon voila ,bonne chance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy frog
Skink
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 22
Localisation : Montauban
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: Questions pour un background.   Mar 26 Juin - 15:11

Il y a effecivement beaucoup de questions. biggrin Merci beaucoup de votre aide, et d'avoir pris le temps de répondre, vous avez répondu aux principales interrogations qui me posaient problème.
Je suis donc en train de faire mon background, puis-je le mettre a la suite de ce sujet?
Si vous avez les réponses aux question manquantes je suis preneur!

Pour les Slanns et saurus, ça m’embête un peu qu'il n' y en ai plus là bas. Surtout les Saurus en fait... J'essaierai de faire un fluff a peu pres correct, on verra bien.
Une dernière question, quelle peut être la durée de vie d'un kuraq kaq?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tiktaq'to,Maître des Cie
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 618
Age : 25
Localisation : Laval
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Questions pour un background.   Mar 26 Juin - 15:52

Crazy frog a écrit:
Une dernière question, quelle peut être la durée de vie d'un kuraq kaq?

De rien avec plaisir

Pour la dernière question il est impossible de pouvoir répondre à ta question car personne ne sait quelle est la durée de vie d'un saurus d'une part on n'a jamais vu mourir un saurus de vieillesse et d'autre part ils ne vivent que pour faire la guerre et meurs au combat quoi qu'il arrive .C'est d'ailleurs pour ça qu'on connait pas leur durée de vie ,il n'y pas de retraite chez eux plus sa va plus on prende du grade (saurus ,chasqui ,Kuraq ,Kuraq Kaq )jusqu'a la mort (au combat bien sûr )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrael
Saurus
avatar

Nombre de messages : 393
Age : 27
Localisation : Tours, France
Date d'inscription : 21/07/2010

MessageSujet: Re: Questions pour un background.   Mar 26 Juin - 16:11

Citation :
-Est ce que toutes les citées temples sont répertoriées? Peut-on en créer une pour son fluff?
Pour la Lustrie, oui, mais pour les terre du sud c'est une autre histoire. Donc tu peux profiter du vide pour faire un peu ce que tu veux.
Citation :
-Peut il y avoir des bassins de frais dans une citée "pas très grande"?
Toute les cité temple ont des bassins de frais, les skink et kroxigor à l'extérieur de la ville, les saurus à l'intérieur.
Citation :
-Comment ont été peuplées les terres du sud par les homme lézards?
Les terres du sud et la lustrie était un seul et unique continent, mais les anciens l'ont divisé en deux. C'est pour cela aussi que de nombreuse espèce se retrouve de part et d'autre de la Flaque (nom de la mers entre les deux continent).
Citation :
-Y a t il eut des Slans de première génération dans les terres du sud? Et si oui pourquoi?
Pour la construction des cité temple, c'est possible, mais sinon le background ne dit rien à ce sujet, à part qu'il ne reste que des jeunes PMS de la quatrième et cinquième génération.
Citation :
-Pourquoi n'y a t il pas beaucoup de saurus en terre du sud?
Les bassins de frais des saurus sont plus silencieux qu'en lustrie, se qui obligea les PMS à demander aux skinks de prendre les armes pour aidé les saurus.
Citation :
-Il existe des bassins de frais pour les skinks, saurus, kroxigors, mais en existe-t-il de spéciaux pour les kuraq ou ils sont avec les saurus?
-Est ce qu'un kuraq peut "evoluer" en kuraq kaq ou sont ils deux races distinctes?
Les kuraq et kuraq kaq sont des saurus très vieux qui montre un esprit tactique plus important que les saurus classique grâce à des millénaires de guerre et de conflit.
Citation :
-Les prêtres skinks sont-ils nés dans les bassins de frais avec les skinks normaux?
Ils naissent dans les mêmes bassins, mais ils naissent généralement seul. Les tupac aussi naissent seuls.
Citation :
-Y a-t-il différentes catégories de villes hommes lézards?
Pas vraiment. Les cités-temples sont toute d'une importance stratégique dans le réseaux géomantique. ils existe aussi des lieux de pouvoir qui eux sont plus facile à gradué.
Citation :
-Les saurus peuvent-ils s'asseoir au sol? (celle là est étrange, mais essayez d'imaginer un saurus assis.) scratch
Je pense que oui, ou alors l prennent une position qui y ressemble.
Une dernière question, quelle peut être la durée de vie d'un kuraq kaq?
Un saurus ne peu mourrir de veilleuse, donc on peu dire qu'il n'ont pas de durée de vie réel. Certain, comme kroq-gar, est née quelque siècle avant l'arrivé du grand cataclysme. on peu dire qu'il a environ 8500 ans, et il est encore près à ce battre, donc ne te pose pas trop de questions de ce coté là.


Dernière édition par Cyrael le Mar 26 Juin - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy frog
Skink
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 22
Localisation : Montauban
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: Questions pour un background.   Mar 26 Juin - 16:12

Alors ça m'arrange beaucoup, encore une fois, merci de votre aide. happy

Je vous poste donc le début de mon fluff, il n'est surement pas extraordinaire pour des personnes qui gagnent des concours de récits et font de textes géniaux Wink mais il me semble que j'étais pas mauvais en rédaction au collège. Je cherchais à justifier la couleur de mes futurs lézards autrement que par "pouf! y a des colorant dans le bassin de frai". Le but étant de donner un thème aride/désertique à la (petite rolleyes ) citée et aux lézards qui y vivent.
Dites-moi ce que vous en pensez, et si vous trouvez des améliorations possibles (ou s'il faut tout jeter) :

La pierre de vie


Le vieux Slann était assis là, immobile, tenant en ses vieilles mains pales une pierre d’un bleu profond, sûrement une de ces vieilles reliques auxquels ces lézards accordent bien trop d’importance. Les yeux fermés, comme à son habitude, il méditait dans un silence et un calme dont seul les Slanns ont le secret, à moins qu’il ne se soit simplement assoupis quelques jours.

Il y a des siècles, la citée de Koat’oxan auparavant aussi magnifique que prospère était en harmonie parfaite avec la nature. Malgré la chaleur étouffante qui régnait sur la canopée des Terres du sud, les immenses arbres aux vastes feuilles colorées rendaient l’atmosphère douce et agréable. De temps en temps, de fines gouttes de pluies venaient abreuver ces grands arbres millénaires et raviver les plantes sèches. Cet équilibre était établi, dit-on, grâce à la pierre de vie, « qui apportait la pluie dans les déserts, et la vie dans les eaux taries. »

Le Slann ouvrit les yeux, et après quelques heures de réflexion, il murmura de sa voie roque et usée l’ordre de se préparer à défendre la citée. Ses paroles se propagèrent à des kilomètres de là sans pour autant qu’il n’eut haussé la voie. Les frêles skinks s’armèrent de fines lances effilées, de sarbacanes et de poison, alors que les quelques saurus qui vivaient là rugirent d’exaltation et frappèrent en rythme leur épée sur leur bouclier. Aux alentours de la cité, les feuillages bruissaient et les branches craquaient. Les reptiles de la foret vinrent se joindre aux armées du vieux Slann.
Soudain, des nuées de rats apparurent des cavernes souterraines et remontèrent à la surface. De sinistres détonations vinrent perturber le silence solennel de la foret, et d’étonnantes machines de guerre furent installées autour de la cité alors assiégée. Les rangs anarchiques et désordonnés des perfides rats du dessous vinrent s’écraser contre les imposantes phalanges des rares saurus des Terres du sud, en sous nombre évident. Du haut de son palanquin le vieux Slann lançait de puissants sort aussi dévastateurs les uns que les autres, et les rats périrent par poignées. Cependant, toujours plus de rat jaillissaient des cavernes, et le sort de la cité semblait incertain. Alors que les énormes canons balayaient les murs d’enceintes, un immense rat-démon s’introduit dans la citée. Il semblait chercher quelque chose parmi les décombres. Le Verminarque leva les yeux, il aperçut le Slann, apres un court moment d’hésitation, il se dirigea droit vers lui, avec une rapidité incroyable. Il fut intercepté par Turak’uyan un jeune kuraq à la peau blanche, de l’armée des reptiles, chevauchant son carnosaure Akun, sa longue lance acérée dans la main droite, et un énorme bouclier rougeâtre dans la main gauche, il fondit sur le démon. D’un coup d’épée, le verminarque projeta le carnosaure qui vint s’écraser contre une pierre dans un rugissement de douleur. Péniblement, Turak’uyan se releva, encore étourdit et chargea le verminarque alors à quelques mètres du vieux Slann. Le combat fut violent, mais le Kuraq ne pourrait pas gagner se combat, et le Slann le savait. Dans un élan de désespoir, il lança un puissant projectile de lumière qui vint percuter les deux guerriers. Le Verminarque fut détruit instantanément. Non loin de là, le corps inanimé du Kuraq gisait sur le sol.
-« Il survivra, s’il en est un. » Dit le Slann, impassible.
Se fut bientôt la panique dans les rangs des reptiles, et malgré les efforts du Slann la cité était perdue. Parmi les rangs ennemis, le seigneur Skarek le balafré hurlait à ses vermines avec une voie aiguë :
« -Trouvez la pierre bande d’idiots incompétents, il me la faut ! »
Les rats pénétrèrent dans la cité, à la recherche de la pierre de vie, et bientôt, le Slann et ses derniers gardes du temple durent faire face aux rats de Skarek. Les gardes du temple furent bientôt épuisés et commençaient à perdre du terrain. La distance qui séparait Skarek du Slann s’amenuisait. Le seigneur Skaven parvint jusqu'à lui, et d’un bon aussi agile que rapide, il vint planter sa vieille lame rouillée dans le cœur du Slann. Un long silence s’installa alors, le Slann regardait encore le seigneur Skaven, ébahit. Et de ses doigts fins et crasseux, Skarek se saisit de la pierre. Un inquiétant rictus se dessinait progressivement sur le visage balafré de Skarek.
Le palanquin s’écrasa au sol dans un bruit sourd, puis se brisa. L’espoir était perdu, et les derniers hommes lézards furent mis en déroute et s’enfuirent dans la foret. Il avait réussi. La pierre était à lui, il pouvait retourner dans son empire souterrain et accomplir les noirs desseins qu’il avait échafaudé, grâce aux pouvoirs de la pierre.


La suite est un peu plus courte, j’espère que c'est fluide, sinon, ça risque d'etre long pour vous! unsure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzi-Bitzi
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 21
Localisation : Dunkerque (nord)
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: Questions pour un background.   Mer 27 Juin - 13:16

Alors alors...
C'est pas mal, même si je trouve que c'est un peu rapide.
Quelques petits trucs, en rapport avec le fluff mais rien de grave :
Citation :
-Trouvez la pierre bande d’idiots incompétents, il me la faut ! »
Alors je sais pas pourquoi, mais on a tendance a faire répéter aux skaven la fin de leurs mot^^ du genre : Trouvez-vez la pierre bande d'idiot-diot incompétent,il me la faut-faut !" (en y pensant incompétent c'est peut-être trop soutenu comme langage pour un rat^^).

Citation :
Les gardes du temple furent bientôt épuisés
Je sais pas combien de temps a duré la bataille, parce qu'avec ton récit, tout va si vite qu'on a l’impression qu'elle a duré 10 minutes.
Quoiqu'il en soit les gardes des temples ne se fatiguent pas aussi vite. On peut prendre l'exemple de la chute d'Itza où les 300 gardes ont tenu pendant 3 jours faces aux centaines de milliers de démons (ils étaient sur un pont et avaient le plus grand slann du moment, ça aide un peu).

Voilà, quelques petites choses à retoucher, mais l'ensemble est plutôt pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy frog
Skink
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 22
Localisation : Montauban
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: Questions pour un background.   Mer 27 Juin - 18:47

Merci pour tes conseils, j'avais en effet moi aussi l'impression que la bataille était trop courte, mais j'avais peur que le texte soit trop long. J'ai donc modifié le texte, et rajouté la suite et fin du récit.
En espérant que ça plaise.

La pierre de vie

Le vieux Slann était assis là, immobile, tenant en ses vieilles mains pales une pierre d’un bleu profond, sûrement une de ces vieilles reliques auxquels ces lézards accordent bien trop d’importance. Les yeux fermés, comme à son habitude, il méditait dans un silence et un calme dont seul les Slanns ont le secret, à moins qu’il ne se soit simplement assoupis quelques jours.

Il y a des siècles, la citée de Koat’oxan auparavant aussi magnifique que prospère était en harmonie parfaite avec la nature. Malgré la chaleur étouffante qui régnait sur la canopée des Terres du sud, les immenses arbres aux vastes feuilles colorées rendaient l’atmosphère douce et agréable. De temps en temps, de fines gouttes de pluies venaient abreuver ces grands arbres millénaires et raviver les plantes sèches. Cet équilibre était établi, dit-on, grâce à la pierre de vie, « qui apportait la pluie dans les déserts, et la vie dans les eaux taries. »

Le Slann ouvrit les yeux, et après quelques heures de réflexion, il murmura de sa voie roque et usée l’ordre de se préparer à défendre la citée. Alors que des bruits de tambours retentirent, les portes se refermèrent. Les frêles skinks s’armèrent de fines lances effilées, de sarbacanes et de poison, et les quelques saurus qui vivaient là rugirent d’exaltation et frappèrent en rythme leur arme massive sur leur bouclier. Aux alentours de la cité, les feuillages bruissaient et les branches craquaient. Les reptiles de la foret vinrent se rallier aux armées du vieux Slann, et bientôt, des bêtes de toute tailles se jouinrent à l’armée, de grands reptiles ailés survolaient la forêt, dessinant des cercles dans le ciel tel des prédateurs surveillant leur proie avant de plonger pour les dévorer. Un brame roque et effrayant retentit alors dans la foret, le sol tremblait, les craquement lointain dans la foret laissait deviner des bêtes immenses se frayant un passage entre les arbres millénaires. Chevauchés par de nombreux skinks, deux énormes stégadons vinrent se joindre au combat qui se préparait.

Soudain, des nuées de rats apparurent des cavernes souterraines et remontèrent à la surface. De sinistres détonations vinrent perturber le silence solennel de la foret, et d’étranges machines de guerre furent installées autour de la cité alors assiégée. Les rangs anarchiques et désordonnés des perfides rats du dessous vinrent s’écraser contre les imposantes phalanges des rares saurus des Terres du sud, en sous nombre évident. Du haut de son palanquin le vieux Slann lançait de puissants sort aussi dévastateurs les uns que les autres, et les rats périrent par poignées. De l’autre coté des remparts, les deux gigantesques monstres faisaient s’abattre des coups d’une force titanesque sur la pitoyable vermine située à leurs pieds. Cependant, toujours plus de rat jaillissaient des cavernes, et le sort de la cité semblait incertain. Près de la porte d’entrée toujours intacte, un puissant rat-démon sortit alors des rangs, sa vouge ornée de pierre verdâtre s’illumina alors, et pulvérisa la porte avec une force à faire palir n’importe quel gardien de la citée. Repoussant les gardes sans aucune difficulté, il s’introduit dans la citée. Il semblait chercher quelque chose parmi les décombres. Le Verminarque finissant d’achever les derniers skinks encore en vie dans les parages, il leva les yeux et aperçut le Slann. Après un court moment d’hésitation, il se dirigea droit vers lui, avec une rapidité incroyable. Il fut intercepté par Turak’uyan un jeune kuraq à la peau blanche, de l’armée des reptiles, chevauchant son carnosaure Akun, sa longue lance acérée dans la main droite, et un énorme bouclier rougeâtre dans la main gauche, il fondit sur le démon. D’un coup de vouge démoniaque, le verminarque projeta le cavalier qui vint s’écraser contre une pierre dans un rugissement de douleur. Le carnosaure, dans un élan de rage, se jeta sur le démon, à quelques mètres du vieux Slann qui assistait à la scène. Le combat fut violent, mais le Slann le savait, le carnosaure avait bau être puissant, il ne pouvait rivaliser seul face à ce titan. Le Slann saisit l’occasion, il lança un puissant projectile de lumière qui vint percuter les deux combattants, le Verminarque fut détruit instantanément, mais malheureusement, non loin de là, le corps inanimé d’Akun gisait sur le sol, sans vie, qui n’avait put esquiver l’attaque fatale.
-« Son sacrifice ne sera pas vain. » Dit le Slann, impassible.
En dehors de la citée, les deux stégadons furent bientôt en difficulté. De menaçants rats ogres qui transpiraient un liquide verdâtre de tout leur corps était venu soutenir les frêles combattants, leurs crocs jaunis par le temps venaient se planter dans la chair des stegadons, presque insensibles à leurs attaques. C’est alors qu’un projectile luminescent vient percuter l’un d’eux, s’écroulant alors sur le flanc. Les canons à malefoudre étaient installés, et les infâmes rats de la pestilence se rapprochaient peu a peu de leur objectif. Les canons alors opérationnels, ouvrirent de plus en plus de brèche dans les enceintes du temple.
Se fut bientôt la panique dans les rangs des reptiles, et malgré les efforts du Slann, la cité semblait perdue. Parmi les rangs ennemis, le seigneur Skarek le balafré hurlait à ses vermines d’une voie menaçante :
« -Trouvez la pie-pierre, tas de ve-vermine incap-pable ! Il me la fau-faut ! »
Les rats s’engouffrèrent dans la cité, à la recherche de la pierre de vie, et bientôt, le Slann et ses derniers gardes du temple durent faire face aux rats de Skarek. La nuit qui était tombé depuis quelques heures déjà rendait la tache de plus en plus difficile pour les gardes du temple, qui furent bientôt dépassés par le nombre.. Les rats ogres arrivèrent dans la citée et vinrent percuter le flanc droit des gardes, qui commençaient à perdre du terrain. La distance qui séparait Skarek du Slann s’amenuisait.

Une lumière d’un vert pale apparut dans le ciel, irradiant l’armée du seigneur skaven, redoublant de force. Manslieb était là, surplombant la bataille. Les homme lezards, y voyant comme un signe des anciens, abandonnèrent leur poste, et s’enfuirent dans la foret. Le Slann resté avec ses gardes du temple, les plus fidèles guerriers des terres du sud, redoublaient d’efforts et de courage pour repousser les assaillants. Le seigneur Skaven revigoré par les bienfaits de manslieb, parvint jusqu'au Slann, et d’un bon aussi agile que rapide, il vint planter sa vieille lame rouillée dans le cœur du Slann. Un long silence s’installa alors, le Slann regardait encore le seigneur Skaven, ébahit. Et de ses doigts fins et crasseux, Skarek se saisit de la pierre. Un inquiétant rictus se dessinait progressivement sur le visage balafré de Skarek.
Le palanquin s’écrasa au sol dans un bruit sourd, puis se brisa. L’espoir était perdu, et les derniers hommes lézards furent mis en déroute et s’enfuirent dans la foret. Il avait réussi. La pierre était à lui, il pouvait retourner dans son empire souterrain et accomplir les noirs desseins qu’il avait échafaudé, grâce aux pouvoirs de la pierre.

Turak’uyan ouvrit les yeux, face à lui, les dépouilles de milliers de ses frères étaient là, étendu sur le sol. Le soleil, au plus haut dans le ciel était étonnement chaud pour cette période. Etourdit et désorienté, il regardait autour de lui, ne voyait que mort et désolation, là où régnait autrefois paix et harmonie. Il aperçut alors un guerrier saurus le visage déchiré, à bout de force, mais encore en vie :

« - Que s’est-il passé ? Demanda le jeune Kuraq amnésique, sur un ton grave.
-Des rats nous ont attaqué mon seigneur, ils ont tout dévasté !
-Que voulaient-ils ?
-Je l’ignore, mais le vieux Slann est mort mon seigneur. Vous ne vous rappelez pas ?
-Je… non. Y a-t-il des survivants ?
-J’ai aperçut une partie de l’armée s’enfuir vers la foret, au sud. Mais peu ont survécu.
-Rassemble les quelques survivants, je les chargerais d’aller rattraper les fuyards.
-Oui mon seigneur. »

Turak’uyan s’assit quelques instant et repris ses esprits. Il scrutait les ruines à la recherche d’éventuels rescapés au massacre. La chaleur était intense, même pour un saurus de son gabarit, les dalles brûlantes sous ses pieds l’empêchaient de rester concentré. Il aperçut alors le palanquin du vieux Slann, brisé sur le sol. Il s’avança vers celui-ci, à la recherche de son maître. Lorsqu’il aperçut le corps sans vie du Slann, il s’écroula sur le sol. L’esprit du Slann entra alors en contact quelques instant avec le jeune héros. Il se souvint alors de toute l’histoire, et bien plus.
« -La pierre ! Ils ont pris la pierre ! La citée est en ruine, le Slann est mort. Que puis-je faire »

Dans les années qui suivirent, la foret des alentours se dessécha. Les arbres disparurent peu à peu. Les bassins de frais furent de moins en moins fertiles, et la chaleur insupportable.
Les reptiles qui naissaient étaient étranges… en effet, ils étaient d’un ton sable grisâtre, peut être à cause de leur nouvel environnement. Le jeune Kuraq devrait désormais retrouver la pierre pour espérer rendre la vie a sa magnifique citée.

Des siècles après, la citée fut reconstruite, mais la pierre de vie perdue, les bassins de frais s’étaient taris et les saurus se faisaient rare. Le corps du Slann est encore aujourd’hui dans la citée, et certains pensent que son esprit est resté là, à veiller sur ces habitants. Turaq’uyan est désormais un grand et puissant Kuraq kaq, tout comme ses frères, il s’est habitué à la chaleur qui règne désormais en maître absolu sur Koat’oxan. Il est le plus ancien de la cité et dirige ses frères de façon honorable, cependant sans le vieux Slann pour les guider, la citée n’est plus que l’ombre d’elle-même.


Vous avez voulu plus long? Eh beh voilà! sleep
Tout commentaire est bon a prendre pour moi! Je cherche à m'améliorer, donc n'hésitez pas a être dur et a critiquer s'il le faut. (Je prends aussi les compliments, mais c'est en option biggrin )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzi-Bitzi
Scribe Skink (vainqueur du concours de récits)
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 21
Localisation : Dunkerque (nord)
Date d'inscription : 23/08/2010

MessageSujet: Re: Questions pour un background.   Mer 27 Juin - 20:18

C'est un très bon texte, n'ai pas peur de faire long, il vaut mieux faire un truc très long mais qui a de la qualité qu'un texte court qui ne vaut rien.
C'est mieux que le précédant, car plus détaillé (les détails sont hyper important dans les récits, surtout dans les bataille où le lecteur doit être transporté dedans).
Pour raconter une bataille tu peux par exemple la raconter à travers un ou plusieurs personnages qui donneraient leurs impressions durant le combat.

Une très grosse faute de fluff :

Citation :
Les homme lezards, y voyant comme un signe des anciens, abandonnèrent leur poste, et s’enfuirent dans la foret. Le Slann resté avec ses gardes du temple
NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !
Les hommes lézards sont nés pour servir les slann et les anciens, c'est leur unique but dans la vie ! Ils ne laisseraient jamais un slann seul face à une armée ! Ils fonceraient tête baisée dans les désolations du chaos si il le leur demandait. A ta place je mettrais plutôt qu'ils sont démoralisés par la mort du slann (à part les gardes des temples qui mourront avec leur maître).
Dans tes batailles, retient ceci : Les HL ne fuient pas si cela implique la perte d'un truc important (slann, cité temple, artefact...). Dans le jeu ils fuient parce que il faut bien que cela soit jouable, mais pas dans le fluff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darris
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 629
Age : 30
Localisation : Jungle Lustrienne
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Questions pour un background.   Jeu 28 Juin - 15:03

Je pense aussi que c’est un bon texte, assez détaillé et fluide. Félicitation !
Mais je vais faire une autre remarque sur le fluff (mais concernant les skavens). Je me trompe peut-être mais les skavens cèdent à la faim noire après la bataille, c'est-à-dire qu’ils dévorent tous les cadavres (peut-être qu’un joueur skaven viendra compléter ces infos). C’est d’ailleurs pour ça qu’ils sont en général mal connus ou pas du tout connu par les autres races. La faim noire fait disparaître les traces de leur passage.
Hors là, ils récupèrent la pierre et partent sans se nourrir, ça ne respecte pas vraiment le fluff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crazy frog
Skink
avatar

Nombre de messages : 62
Age : 22
Localisation : Montauban
Date d'inscription : 23/06/2012

MessageSujet: Re: Questions pour un background.   Jeu 28 Juin - 22:50

Citation :
Je pense aussi que c’est un bon texte, assez détaillé et fluide. Félicitation !
Merci biggrin
Pour le fluff, le truc qui m’embête, c'est que je ne connait presque rien sur ces deux armées, donc a un moment, ça coince. Je vais essayer de contourner ces deux erreurs déjà, mais en ce moment, je n'ai pas vraiment le temps. Si ce sont les HL qui gagnent, mais que les skavens prennent la pierre quand même, ça pourrait aller...

HS on/ Prochaine étape: décors (table de jeu)! /HS off.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darris
Kroxigor
avatar

Nombre de messages : 629
Age : 30
Localisation : Jungle Lustrienne
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Questions pour un background.   Jeu 28 Juin - 23:48

Oui tu peux faire gagner les hommes lézards ou tu peux permettre à ton héros Turak’uyan de s'enfuire à temps pour ne pas être dévoré. Une fois la pierre volée, l'armée des hommes lézards vaincue et le slann mort, on peut penser que son instinct de survie reprendra le dessus.
Sinon, il y a encore une troisième possibilité, prendre un peu de liberté sur le fluff dans la limite du raisonnable. Après tout, c'est ton histoire, tu décides donc comment elle se déroule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Botl-Kha
Kapac Skink
avatar

Nombre de messages : 236
Age : 28
Localisation : Bourgoin-Jallieu
Date d'inscription : 05/01/2012

MessageSujet: Re: Questions pour un background.   Mar 4 Sep - 2:32

Euh je voulais rebondir sur la question : est-ce qu'un saurus peut s'asseoir ?

Je dirais que oui, mais ils n'en ont pas besoin car rester debout ne les fatigue pas, alors ils n'ont pas besoin de s'asseoir Smile

Prends exemple sur les gardes du temple, ils peuvent rester des siècles debout sans bouger !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questions pour un background.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Questions pour un background.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques questions pour futur propriétaire ^^
» Série Imperator : FAQ (Foire aux Questions)
» Angel, néonate (exemple a suivre pour creation background)
» [JdR] Les sites officiels et non officiels du Jeu de Rôle.
» Et si nous créions un nouveau jeu de quiz sur internet ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du PPHL :: Temple des mémoires :: Background-
Sauter vers: